Le vilain chat noir renfermait le Graal

Crédit : Scoopdyga

Lundi 12 septembre - 11h10

Le vilain chat noir renfermait le Graal

Le 17 août 2016 à Rio de Janeiro, l'équipe de France de saut d'obstacles a été sacrée championne olympique, quarante ans après l'exploit de Marcel Rozier, Marc Roguet, Hubert Parot et Michel Roche à Montréal. Portés par Philippe Guerdat et tout le staff fédéral, mais aussi par l'exploit de leurs homologues du concours complet, Philippe Rozier, Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Pénélope Leprevost ont bravé vents et marées pour décrocher le plus précieux métal après une semaine riche en cruels rebondissements. Retour sur cette épopée historique.

"Alors, avez-vous retrouvé le chat noir ?", lance Sophie Dubourg, un petit sourire aux lèvres cachant un légitime abattement, aux journalistes français venus recueillir les impressions du staff après la première qualificative de saut d'obstacles, le 14 août. Ces mots prononcés sur le ton de la plaisanterie par la Directrice technique nationale de la Fédération française d'équitation sonnent comme un cri du coeur. Depuis une petite semaine, le sort semble s'acharner sur l'équipe de France de jumping, arrivée dans les écuries du complexe de Deodoro dans le costume de favorite, alors que celle de concours complet vit les plus beaux JO de son histoire.
Le mardi 9 août, alors que chevaux et cavaliers semblent prêts à en découdre, parfaitement installés à Deodoro et au village olympique, les sourires des athlètes et de l'encadrement apparaissent quelque peu crispés lors de la conférence de presse de présentation organisée au Club France. Et pour cause, ils se préparent à concourir sans Hermès Ryan des Hayettes, le crack de Simon Delestre, médaillé de bronze des championnats d'Europe d'Aix-la-Chapelle. Le matin même aux écuries, Marine Pujo, groom de l'alezan, retrouve son protégé sur trois membres...

La suite de ce récit richement illustré est à lire dans le numéro de septembre de Grand Prix Magazine.

Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici
Ou achetez le numéro de septembre ici

À lire également...

Réagissez

  • arabebarbe - le 12/09

    ... comme quoi, les chats noirs ne sont ni vilains ni néfastes !!!! ceci dit, ces 1ers jours de l'équipe de SO ont dû être très durs, sa victoire n'en étant que plus belle !