Place aux Jeux paralympiques à Rio de Janeiro

Les Britanniques, vainqueurs à Londres en 2012, seront présents cette semaine à Rio de Janeiro afin de défendre leur titre.
Crédit : Crédit FEI Photo

Vendredi 09 septembre - 09h40 | Marie de Pellegars-Malhortie

Place aux Jeux paralympiques à Rio de Janeiro

Dès dimanche, les athlètes paralympiques s’élanceront à l’assaut des médailles au cœur du stade équestre de Deodoro, à Rio de Janeiro. Cet événement signe les vingt-ans du para-dressage dans le paysage olympique.   

LES ENJEUX

Soixante-seize concurrents répartis en vingt-neuf nations, dont seules quatorze seront en lice pour la compétition par équipes, seront au départ des épreuves de para-dressage olympiques à partir de dimanche. Les cavaliers disputeront alors la plus importante des compétitions et auront à cœur de réaliser les meilleures performances possibles afin de décrocher le Graal et de faire retentir leurs hymnes nationaux. 
 

À NE PAS MANQUER

Les cadors de la discipline, les Britanniques, seront évidemment de la partie et tenteront de conserver leurs médailles d’or individuelles et par équipes glanées à Londres en 2012. Sophie Christiansen, championne olympique individuelle sur la Reprise Libre en Musique du Grade I, et sa compatriote Natasha Baker, victorieuse à Londres de la Reprise Libre en Musique du Grade II, tenteront de défendre leur titre.
 
Il en sera de même pour la Belge Michèle George qui s’élancera afin de réitérer son exploit britannique où elle remportait la Reprise Libre en Musique du Grade IV, tout comme l’Autrichien Pepo Puch, champion olympique en titre du Grade Ib, qui s’alignera en terres brésiliennes.
 
Il faudra également observer avec attention les reprise d’Alfonsina Maldonado s’élançant pour l’Uruguay en Grade IV avec Da Vinci. Ce sera la première participation uruguayenne de l’Histoire des Jeux paralympiques.
 
 

LES BLEUS

Ils seront quatre à s’élancer à la conquête du Brésil après avoir répété leurs gammes lors d’un stage de préparation au cœur de la Garde Républicaine, à Saint-Germain-en-Laye.

Le sélectionneur et entraîneur Philippe Célérier a ainsi choisi Thibaut Stoclin associé à Uniek, en Grade Ia, Céline Gerny aux commandes de Flint en Grade Ib, Louise Studer sur Esmeralda Tanz ainsi que l’expérimenté José Letarte avec Swing Royal*ENE-HN, qui participera alors à sa cinquième olympiade, tenteront eux leur chance en Grade III. Aucun réserviste ne fera le voyage puisque le règlement olympique ne le permet pas.
 
Les engagés ici.
Les résultats ici. 
 

À lire également...

Réagissez