Roger-Yves Bost continue sa moisson de victoires à Calgary

Roger-Yves Bost et Qoud'Coeur de la Loge se sont imposés d'une main de maître dans l'épreuve majeure hier du CSIO 5* de Calgary.
Crédit : Crédit Sportfot

Vendredi 09 septembre - 09h02 | Marie de Pellegars-Malhortie

Roger-Yves Bost continue sa moisson de victoires à Calgary

Hier en fin d’après-midi, s’est tenue l’épreuve phare du jour au CSIO 5* de Calgary. Roger-Yves Bost, porté par son Qoud’Coeur de la Loge, n’a laissé que des miettes à ses concurrents sur la mythique piste de Spruce Meadows.    

Cinquante-huit couples se sont élancés hier dans la soirée à l’assaut de la victoire d’une épreuve jugée à barrage et cotée à 1,60m sur le vaste terrain en herbe du CSIO 5* de Calgary.
Si huit couples ont trouvé la clé du parcours se qualifiant ainsi pour le barrage, il n’en a pas été de même pour l’ensemble des concurrents.
 
Le chronomètre a piégé six concurrents qui, pour un point de pénalité, se sont vus éliminés de la course à la coupe. Parmi eux le couple olympique américain formé par Kent Farrington et Voyeur. Le cavalier a subi le même sort avec son autre monture, Gazelle. Le numéro un mondial Christian Ahlmann alors assoicé à Epleasure van’t Eike a été victime du même mal, tout comme le Bleu Jérôme Hurel et son puissant Ohm de Ponthual.
 
D’autres ont en revanche connu des déboires plus conséquents à l’image des Belges Grégory Wathelet et Olivier Philippaerts sortis tous les deux de piste avec treize points au compteur. Le premier avait sellé Corée de Hus et le second Gitania V.G. Nicola Philippaerts a lui préféré abandonner afin d’économiser son Forever d’Arco. Même scénario pour le Suisse Steve Guerdat et Albfuehrens Happiness, victorieux de l’épreuve d’ouverture hier.
 
Cette épreuve était l’occasion de revoir en action de nombreux couples olympiques. Ainsi, Tiffany Foster a commis une faute avec son Tripple X III, tout comme l’Allemande Meredith Michaels-Beerbaum et Fibonacci 17. McLain Ward est lui sorti de piste avec six points associé à son incroyable HH Azur. 
 

La vitesse a départagé les lauréats

Huit couples ont donc tenté leur chance au barrage et, face au plateau incroyable de concurrents en lice, la vitesse a été le seul élément permettant de départager les couples. En effet, mis à part le Néerlandais Michael Greeve qui, associé à Eurohills Africa, a commis trois fautes, tous sont une nouvelle fois sortis de piste avec un score vierge de toute pénalité.
 
Ainsi, une fois encore, Roger-Yves Bost n’a pas fait mentir sa réputation et a été le plus rapide, aux commandes de son Qoud’Coeur de la Loge. Les Tricolores ont arrêté le chronomètre sur 41’24 soit trente centièmes de mieux que leurs poursuivants néerlandais, Franck Schuttert et Winchester HS, déjà deuxièmes hier. Le podium a été complété par Sergio Alvarez Moya et Arrayan signant un temps de 42’02. L’Espagnol a devancé de plus d’une seconde le couple irlandais olympique, Greg Patrick Broderick et MHS Going Global.
 
La suite du classement a été composée du Néerlandais Ruben Romp sur Audis Teaventa II C Z, le local Éric Lamaze porté par Check Picobello Z et le Suisse Werner Muff sur Pollendr. 
 

Kevin Staut manque de chance

Seul autre Bleu au départ de la compétition, Kevin Staut n’a pas réussi à réaliser un parcours sans-faute. Le cavalier du haras des Coudrettes termine quinzième et seizième après avoir fauté à une reprise avec chacun de Aran et Qurack de Falaise*HDC. 

Olivier Robert s’est lui élancé dans l’épreuve précédente également jugée à barrage mais sur des hauteurs d’1,50m. Associé à sa Quenelle du Py, le Bleu a réalisé un double parcours parfait lui permettant de s’aligner à la cinquième place. Dans cette même épreuve Kevin Staut passe une nouvelle fois à côté du parcours sans-faute avec For Joy van’t ZOrgvliet mais cette fois en raison d’un point de temps dépassé. Le Tricolore, non habitué au point de temps dépassé, avait sans doute choisi de réaliser un parcours de travail afin de préparer son fils de For Pleasure pour la suite de la compétition. Moins de réussite en revanche pour Roger-Yves Bost et Sunshine du Phare, auteurs d’un parcours à huit points, ainsi que pour Jérôme Hurel qui sort de piste avec Quartz Rouge pénalisé de dix points.

Bernard Briand Chevalier n'a couru aucune épreuve hier avec Qadillac du Heup. 
 
Les résultats ici.
 

 

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 09/09

    Bravo Bosty et surtout bravo Qoud'Coeur qui est vraiment l'un des meilleurs chevaux sur les grands terrains en herbe...