Au sommaire du Grand Prix Magazine de septembre

Ce mois-ci, deux couvertures exceptionnelles vous sont proposées !

Lundi 05 septembre - 08h00

Au sommaire du Grand Prix Magazine de septembre

Pour le Grand Prix Magazine du mois de septembre, choisissez votre couverture préférée ! Au programme, plongez dans les Jeux olympiques de Rio et découvrez-en tous les secrets. Grand Prix est également parti à la rencontre de trois cavaliers : Edward Levy, Anthony Hordé et Céline Gerny. L'étalon du mois est Chacco-Blue.

Le vilain chat noir renfermait le Graal
Le 17 août 2016 à Rio de Janeiro, l'équipe de France de saut d'obstacles a été sacrée championne olympique, quarante ans après l'exploit de Marcel Rozier, Marc Roguet, Hubert Parot et Michel Roche à Montréal. Portés par Philippe Guerdat et tout le staff fédéral, mais aussi par l'exploit de leurs homologues du concours complet, Philippe Rozier, Kevin Staut, Roger-Yves Bost et Pénélope Leprevost ont bravé vents et marées pour décrocher le plus précieux métal après une semaine riche en rebondissements. Retour sur cette épopée historique.

Astier Nicolas, double consécration d'un virtuose
Peu de cavaliers peuvent se targuer d'avoir déjà décroché deux breloques olympiques et remporté un CCI 4* à seulement vingt-sept ans. Héros des dernières Étoiles de Pau, médaillé d'argent individuel à Rio avec Piaf de B'Neville, et sacré par équipes aux côtés de Karim Laghouag, Thibaut Vallette et Mathieu Lemoine, en moins d'un an, Astier Nicolas est passé du statut de grand espoir à celui de champion accompli. Quelques jours après son exploit brésilien, le Toulousain ne semblait toujours pas vraiment prendre la mesure de son talent ni de ses exploits. Artiste accompli, beau gosse au regard charmeur, Astier est d'abord un bourreau de travail perfectionniste qui ne laisse rien au hasard. Portrait.

Weihegold, nouvelle star allemande
Après la vente d'El Santo NRW et compte tenu de l'indisponibilité prolongée de Don Johnson FRH et Bella Rose 2, à Rio, Isabell Werth a dû miser sur Weihegold Old, une jument Oldenburg qu'elle ne montait que depuis cette année. Un pari un peu risqué mais très fructueux pour l'Allemande, médaillée d'or par équipes et d'argent en individuel après avoir signé une victoire de prestige face à Charlotte Dujardin et Valegro dans le Grand Prix Spécial. Itinéraire de la révélation de ces JO.

"Je me lève tous les matins en pensant au haut niveau", Edward Levy
Après avoir passé un an chez Ludger Beerbaum et six mois aux États-Unis, Edward Levy, formé par Éric Louradour puis Patrice Delaveau chez qui il a longtemps été installé, franchit un nouveau cap dans sa carrière. À vingt-et-un ans, il s'établit au haras de Breuil, entre Lisieux et Pont-l'Évêque, où il oeuvrera pour le compte de l'écurie Show Jump International. Entretien avec un jeune homme réfléchi, qui veut mettre tout en oeuvre pour atteindre son objectif : s'installer durablement à haut niveau.

Chacco-Blue, le chouchou de Paul Schockemöhle
Étalon préféré de Paul Schockemöle, Chacco-Blue, malheureusement mort prématurément à quatorze ans, a accompli une belle carrière internationale sous les selles d'Alois Pollmann-Schweckhorst et Andreas Kreuzer. Aujourd'hui, ses produits ne cessent de s'affirmer, faisant de lui en 2015 le dixième étalon du monde selon le classemeent WBFSH des meilleurs pères de gagnants internationaux.

Ces portraits, rencontres et belles histoires sont à lire en intégralité dans le numéro de septembre de Grand Prix Magazine.

Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici.
Ou achetez le numéro de septembre ici. 

 

À lire également...

Réagissez