Six ans : la belle histoire d'Alexa et Sébastien

Le tour d'honneur d'Alexa Hinard et Sébastien Tencé
Crédit : Marc Verrier

Dimanche 04 septembre - 19h34 | Marc Verrier

Six ans : la belle histoire d'Alexa et Sébastien

Unis dans la vie, Alexa Hinard Dufour et Sébastien Tencé l'ont également été sur le podium, puisqu'ils remportent le championnat des femelles et celui des mâles avec Anthemis du Fresne et Ascot des Ifs.

Un championnat remanié

Le championnat des six ans inaugurait cette année une nouvelle formule. Auparavant, la finale du championnat se disputait sur une seule manche et les sans-faute se disputaient ensuite le Critérium, sous forme d'un barrage au chronomètre.

Exit le Critérium, ne reste désormais que le championnat, dont la finale se dispute en deux manches sans barrage. Le nombre de qualifiés pour la finale a été restreint, avec vingt-cinq mâles et hongres au départ et vingt-six juments, alors que l'on comptait douze finalistes dans la catégorie des autres stud-books.

Seuls quinze chevaux dans chaque catégorie de sexe étaient retenus pour la deuxième manche, pour se disputer le titre de champion ou les mentions Elite pour les cinq premiers, les dix suivants obtenant le label Excellent.

Anthemis seule sans pénalité

Alors qu'Anthemis du Fresne, montée par Alexa Hinard, était deuxième au départ de la finale puis de la deuxième manche, elle profite de la faute d'Ambre de Launay (Lauterbach x Robin II Z) pour s'adjuger le titre de championne. Elle sera la seule jument à effectuer son championnat sans aucune pénalité puisque, si sa dauphine Astings du Busson (Quality Bois Margot x Quatoubet du Rouet) n'a fait tomber aucune barre sous la selle de David Astorg Ely, elle a écopé d'un point de temps dépassé dans la deuxième qualificative. Ambre de Launay prend la troisième place devant Aicha de Coquerie (Corofino x Quidam de Revel) avec Damien de Chambord et Azaria Dinero (Mylord Carthago x Drakkar des Hutins) sous la selle de Sébastien Tencé.

Anthemis du Fresne est une fille de Messire Ardent et Miss du Fresne par Fortress de Moens. Sa mère a déjà produit plusieurs bons chevaux, comme Paradis du Fresne (Jivaro du Rouet) ISO 149. On retrouve de très bons gagnants dans la souche maternelle, à l'instar de Dorothée du Marais ISO 162, Calisco du Marais ISO 159 et gagnant international, Adjudant, gagnant à l'étranger, ou Bolide III ISO 151.

La pression sur Sébastien Tencé

Au départ de la deuxième manche des six ans mâles, Sébastien Tencé disait en souriant : "J'avais déjà la pression d'être en tête du championnat, mais maintenant, avec la victoire d'Alexa, ma compagne, dans les femelles, j'ai doublement la pression."

Dernier à partir, il aura tenu la pression, en effectuant un championnat parfait avec Ascot des Ifs, très signé par son père Quick Star. Andain du Thalie (Calvaro x Quick Star), monté par Alexis Borrin, est le seul autre cheval à avoir réussi tous ses tours sans pénalité, la note de NEP donnant la victoire à Ascot. 
Le classement du championnat des cinq ans 2015 est donc inversé, puisque, l'année dernière, Andain du Thalie l'avait emporté devant Ascot des Ifs.

Amant du Château (Diamant de Semilly x Robin II Z), double sans-faute en finale, mais pénalisé d'un point de temps dans la deuxième qualificative prend la troisième place devant Arlo de Blondel (Dollar dela Pierre x Kassidi), alors qu'Aldo du Plessis (Orient Express x Palestro II), deuxième avant l'ultime manche, rétrograde à la cinquième place après une toute petite faute de postérieurs sur le dernier obstacle.

Fils de Quick Star et Sissi des Ifs par Ohio van de Padenborre, Ascot des Ifs est né à Sant-Vaast la Hougue, dans la Manche, chez madame Claude Pinteaux. Il est issu de la souche du grand champion Paladin des Ifs, ISO 183, qui a fait les beaux jours de Jean-Louis Roudaut dans les années 1990.

Un épilogue de la Grande Semaine sous la forme d'une belle histoire. Nul doute que le retour en Normandie sera joyeux pour Alexa et Sébastien !

 

À lire également...

Réagissez