Niels Bruynseels s'adjuge les 5* de Bruxelles

Niels Bruynseels et Cas de Liberté ont brillé aujourd'hui à Bruxelles.
Crédit : Scoopdyga

Dimanche 04 septembre - 17h55 | À Bruxelles, Yeelen Ravier

Niels Bruynseels s'adjuge les 5* de Bruxelles

Le Grand Prix 5* de Bruxelles vient de se clôturer sur la piste des Stephex masters, et c'est Niels Bruynseels, dans son pays, qui a remporté le sésame. Steve Guerdat a décroché une magnifique deuxième place avec la prometteuse Bianca, devant Janne-Friederike Meyer sur Goja 27.

Treize candidats à la victoire

À 15h15, le coup d'envoi du Grand Prix 5* de Bruxelles, bouquet final du week-end belge, a sonné. Dès le début de cette épreuve, le parcours, concocté par l'Italien Uliano Vezzani, a dévoilé ses difficultés. Le double numéro dix, composé d'un oxer puis d'un vertical, a clairement été le juge de paix. Les trois premiers partants, Kent Farrington et les Allemands Marcel Marschall et Philipp Weishaupt en ont fait les frais. Tenante du titre avec Barron, Lucy Davis s'est ici élancée avec Cassis 54. L'Américaine, médaillée d'argent aux Jeux olympiques, n'a pu éviter une faute sur le vertical en milieu de triple et sur le dernier obstacle. L'ultime élément du parcours est également tombé pour Olivier Philippaerts qui a déroulé un parcours exemplaire sur H&M Legend Of Love.

Le premier sans-faute a finalement été signé par Janne Friederike Meyer et Goja 27, déjà excellents au CSIO 5* d'Hickstead le mois dernier où ils participaient grandement à la victoire allemande dans la Coupe des nations avec un double zéro. À leur suite, Eric Lamaze et Rodrigo Pessoa ont signé de formidables tours sans-faute, associés à Houston et Citizenguard Cadjanine Z. Acclamé tel un roi en sortie de piste par les spectateurs, Nicola Philippaerts n'a écopé d'aucune pénalité, accompagné de Bisquet Balou C. Grosse frayeur ensuite, et une longue pause, pour Cassio Rivetti. L'Ukrainien est violemment tombé à la réception de l'oxer numéro huit, se faisant très mal à la jambe. Evacué en ambulance après dix minutes, l'épreuve a pu reprendre son cours. Un autre Belge, Pieter Devos, a également bouclé le score vierge, associé à Dream Of India Greenfield. Premier Français à s'élancer, Kevin Staut avait sellé Silver Deux de Virton*HDC, pour leur premier Grand Prix ensemble. Déroulant un bon début de parcours, le champion olympique par équipes a malheureusement fauté sur la sortie du double numéro dix, un vertical. Ses coéquipiers ne sont parvenus à signer le score parfait. Alors qu'elle fautait sur l'oxer numéro deux, Marie Hécart a essuyé une chute sur l'avant-dernier obstacle, Cenwood Delle Lame retapant une foulée à la dernière seconde, tombant avec sa cavalière. Plus de peur que de mal, les deux semblaient aller bien. Julien Epaillard a lui écopé de douze points sur Safari d'Auge, péchant notamment sur le triple.

En puissance en ce moment, Niels Bruynseels et Cas de Liberté ont signé le parcours parfait. Faute malheureuse pour Constant van Paesschen, qui, associé à Carlow van de Helle, a fait tomber  le vertical sur bidet numéro neuf. Déception pour Lorenzo de Luca qui est sorti avec un point de temps après un excellent tour sur Balou de Coeur Joye. Son voisin d'écuries Daniel Deusser, parti en dernière position du Grand Prix, s'est lui qualifié ppur le barrage. Tiffany Foster et Jérome Guéry ont également signé le score parfait. Pergiorgio Bucci et Casallo Z, vainqueurs du Grand Prix 5* d'Estoril le mois dernier, en ont fait de même. En plein progrès ces derniers temps, Bianca, pilotée par Steve Guerdat, a franchi la ligne d'arrivée sans encombre. Laura Kraut, sur la bonne Cavalia, et Yuri Mansur, avec Babylotte, ont conclu le nombre de barragistes à treize.

Niels Bruynseels y va au culot

Dès le début du barrage, Janne Friederike Meyer a mis la pression sur ses adversaires en bouclant un sans-faute parfait sur Goja 27. Eric Lamaze, associé à Houston, a lui relativement mal négocié un virage pour aller chercher le numéro, écopant de dix points. Rodrigo Pessoa, en selle sur la formidable mais délicate Citizenguard Cadjanine Z, a malheureusement fait tomber l'entrée du double. Alors qu'aucun cavalier ne parvenait à boucler le sans-faute, Niels Bruynseels a tenté le tout pour le tout. Aux rênes de Cas de Liberté, le Belge a incroyablement allongé ses foulées dans les lignes, franchissant très bien le vertical en bout de ligne en fin de parcours. Il est sorti avec un chronomètre de 46"53. Tandis que Jérome Guéry fait tomber un oxer en milieu de tour sur Papillon Z et que Piergiorgio Bucci essuie un refus sur le numéro deux, prenant peut-être un peu trop de risques, Steve Guerdat est parvenu à s'intercaler entre Janne Friederike Meyer et Niels Bruynseels. Le Suisse a bouclé un parcours parfait avec l'étonnante Bianca, meilleure de concours en concours, en 47"56.

Malgré un quatre points, Daniel Deusser a signé une jolie partition sur Equita van't Zorgvliet, devenant en prime meilleur cavalier du concours, chez lui !
 

À lire également...

Réagissez