Les 10 phrases désormais cultes des Jeux Olympiques de Rio !

Pénélope Leprevost se sera livrée, plus que d'habitude, à Rio.
Crédit : Scoopdyga

Jeudi 25 août - 16h11 | Théo Caviezel

Les 10 phrases désormais cultes des Jeux Olympiques de Rio !

Après plus de quinze jours olympiques, nous voilà rentrés avec un train de vie redevenu (presque) normal. Nous avons traversé toutes les émotions durant cette quinzaine, mais l'arrivée fut couronnée d'Or ! Les athlètes ont été fortement sollicités par les médias et ont parfois pu laisser glisser quelques mots, devenus désormais cultes. Retour sur les 10 phrases qu'il faut retenir de ces Jeux olympiques.

Astier Nicolas plus motivé que jamais !

Astier Nicolas plus motivé que jamais ! - Les 10 phrases désormais cultes des Jeux Olympiques de Rio !

Pas de place pour le doute pour Astier Nicolas, parti en conquérant à Rio !
Crédit : Scoopdyga

1. Nous n'étions encore pas arrivés à Rio pour les Jeux olympiques que le jeune Français Astier Nicolas montrait déjà sa motivation, avec cette phrase qui va faire le tour de la planète équestre : "Mon favori à moi, c'est moi !". Le ton était donné, et c'est finalement couronné d'or que ce désormais médaillé olympique est rentré chez lui !

2. Nicolas Canteloup officiait en tant que commentateur sportif pour le concours complet, lui même étant cavalier. Son humour ayant logiquement voyagé avec lui à Rio, nous avons eu droit à une question très utile et plutôt marrante de sa part, pour Mathieu Lemoine, lors de la conférence de presse après le sacre de la France : "Mathieu, entre toutes les disciplines, préfères-tu le dressage, le cross, le saut d'obstacles ou l'anglais ?"

3. Après le concours complet, ce fut au tour du dressage de prendre place dans le stade de Deodoro. Notre équipe de France était déterminée pour montrer que leur entraînement avait porté ses fruits. Le Tricolore Pierre Volla a toutefois eu quelques sueurs froides, notamment à cause de sa jument Badinda : "Les premiers jours où nous sommes arrivés à Rio avec Badinda, j'ai cru avoir un cheval de trois ans tellement elle était incontrôlable !" Le couple a tout de même pu se qualifier pour le Grand Prix Spécial, représentant déjà une très belle et honorable performance.

Charlotte Dujardin concurrencée !

Charlotte Dujardin concurrencée ! - Les 10 phrases désormais cultes des Jeux Olympiques de Rio !

Nick Skelton remercie et félicite son Big Star à la remise des prix.
Crédit : Scoopdyga

4. Charlotte Dujardin et Valegro sont arrivés en grands favoris aux Jeux olympiques, mais après son ultime reprise, la Reprise Libre en Musique, la cavalière britannique a confié : "J'ai ressenti du stress pour la première fois de ma vie." Cela n'aura tout de même pas perturbé la championne puisqu'elle a remporté l'or individuel.

5. Place maintenant au saut d'obstacles, avec un début de semaine CA.TAS.TRO.PHI.QUE pour l'équipe de France. Après le forfait de Hermès Ryan des Hayettes, puis le début de coliques de Flora de Mariposa, tout partait au plus mal. La suite a été une chute de Pénélope Leprévost dans la première épreuve qualificative. Nous retiendrons cette phrase de la cavalière normande, qui, quelques jours plus tard, sera sacrée championne olympique par équipes : "Le premier jour, l'harmonie était à son maximum, et je tombe de la jument. Alors que la première manche par équipes le sur-lendemain était le pire parcours de ma vie et je sors tout de même sans-faute..."

6. Philippe Rozier a lui aussi laissé une phrase dans la tête des gens : "Je suis fier d'être Rozier !". Tellement heureux d'avoir pu ramener la même médaille d'or par équipes que son père Marcel quarante ans après !

7. La famille Rozier, championne olympique de père en fils... Quelle belle histoire qui s'est écrite lors de ces derniers Jeux olympiques. Cela valait bien une petite phrase de Marcel Rozier, ému aux larmes après les performance de ses "deux" fils, Philippe Rozier et Abdelkebir Ouaddar : "Je suis un père comblé !"

8. Kevin Staut, après un double sans-faute dans la Coupe des nations, a montré toute la ressource de Rêveur de Hurtebise*HDC, agé tout de même de quinze ans : "Il a fallu attendre ces JO pour se rendre compte que Rêveur fait partie des chevaux de légende." Bel hommage !

9. Nick Skelton, champion olympique individuel avec son légendaire Big Star, a confirmé qu'il allait "arrêter de monter à cheval quand Big Star arrêtera." Une histoire de couple.

10. Enfin, Philippe Guerdat a dressé un bilan plus que positif sur l'équipe de France, et c'est bien là l'essentiel ! Il affirme que "nous avons deux nouveaux chevaux de championnats, Rahotep et Sydney" Rendez-vous donc à Barcelone !

À lire également...

Réagissez