Philippe Guerdat dresse son bilan

Philippe Guerdat, tout comme la délégation française dans son ensemble, sera passé par bien des émotions cette semaine à Rio!
Crédit : Scoopdyga

Dimanche 21 août - 10h32 | À Rio, Yeelen Ravier

Philippe Guerdat dresse son bilan

Les Jeux olympiques de Rio sont maintenant terminés, cloturés par les épreuves de saut d'obstacles. Médaillée d'or au terme de plus d'une semaine de rebondissements, l'équipe de France est parvenue à braver vents et marées, grâce, entre autres, à Philippe Guerdat. Sincère passionné et charismatique, l'entraîneur des Bleus dresse son bilan.

Il est temps de faire le compte-rendu pour Philippe Guerdat, chef d'équipe des Vestes Bleues. Avec une sublime, et inattendue, médaille d'or, le Jurassien a rempli son contrat, et peut s'avouer satisfait.

"C'est un bilan positif dans l'ensemble parce que nous vu de choses formidables. Nous avons vu que Rahotep a tenu la distance. Hier, il a écopé d'une faute sur la rivière en première manche. Après, celles en seconde manche, c'est dommage. Nous avons vu que Rêveur a sauté de manière magnifique toute la semaine. Il a tout donné. Je crois que Kevin a monté à la perfection. Pour hier, nous avions choisi de faire huit foulées au lieu de neuf. On ne saura jamais ce qui aurait été le mieux. La jument de Bosty a sauté de mieux en mieux au fil de jours. En seconde manche hier, elle s'est un peu couchée à la réception du milieu du triple. Elle a fait une petite faute. De toute manière, il n'avait pas beaucoup de chance d'être dans le temps. Physiquement, nos chevaux étaient parfaits. Et puis, j'avais regardé les statistiques. L'équipe championne olympique n'a quasiment jamais de médaillé individuelle ! Si l'on observe les médaillés d'hier, ce sont tous des gens qui font partie des équipes qui sont passées au travers. C'est presque toujours comme ça ! Nous, nous avons tout donné dans la finale par équipes (rires)

Nous avons deux nouveaux chevaux de championnat, Rahotep et Sydney, bien sûr. C'est bien pour l'avenir. Flora et Rêveur, nous les connaissions, mais pas eux. Ils sont dans le bon âge. Ce sont deux chevaux que l'on va revoir, et qui seront notamment à Barcelone.

Nous allons nous préparer pour ça. À Barcelone, il y aura la même équipe, avec les mêmes chevaux. J'ai fait ce choix par respect vis-à-vis du public, de notre fédération, de tout le monde. Nous en avons parlé hier matin et j'avais fait part de mon idée. Les nouveaux champions olympiques ne vont pas beaucoup sauter ensemble. Ils en auront l'occasion à Barcelone. Nous irons là-bas pour gagner, évidemment ! Je pense que c'est bénéfique par rapport aux sports équestres que l'on aille défendre nos chances en tant que champions olympiques à la finale de Coupe des nations.

Maintenant, je suis content parce que j'avais trois chevaux en deuxième manche de la finale individuelle hier. Dans l'ensemble, c'est positif ! Et en plus, nous sommes champions olympiques, il ne faut pas l'oublier !

C'est une satisfaction d'avoir ramené des médailles à chaque championnat depuis que je suis là (Herning, Caen, Aix-la-Chapelle, Rio de Janeiro, ndlr). Je suis là pour ça, je suis un gagneur ! J'aurais voulu que l'on gagne la finale de Coupe du monde, nous avons terminé deuxièmes. Peut-être l'année prochaine avec Simon ou Pénélope ! Par contre, je ne sais pas si je serai encore là.

Hier, mon fils était très déçu de sa seconde manche de finale individuelle. Il a pleuré mais je pense qu'il pleurait pour son cheval. Il a une relation spéciale avec Nino, depuis longtemps. Je ne sais pas vraiment parce que nous n'en avons pas parlé, mais je crois bien que s'il avait décroché une médaille, je sais pas si l'on aurait revu le cheval en compétition, ou peut-être encore deux ou trois fois. Il disait que son cheval ne méritait pas ça."

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 21/08

    Franchement, elle m a épaté votre jument, une vraie combattante, j étais très sceptique et j avais complètement tort! Comment ne pas penser à ses plus beaux tours avec Myrtille!!! Sauf que Sydney a 10 ans... Bravo, on a hâté de la revoir

  • Haras Treize - le 21/08

    En effet, une formidable équipe et un choix très fin et judicieux de Ph Guerdat qui est un incroyable homme de cheval. Assis à côté de lui dans la tribune au début de la première manche de la finale il avait deviné qui allait gagner l'or! @orient alors cette Sydney, pas mal? Elle saute un peu?;)

  • OrientdeFrebourg - le 21/08

    Effectivement un grand bravo à P Guerdat car franchement avec les forfaits successifs d'Orient, Ryan et les sueurs de Flora, il fallait être fort pour y croire. Y croyait-il lui même vraiment??? Oui on a découvert Sydney et Rahotep qui sont formidables. Je trouve curieux de remettre les chevaux de Rio dans un mois à Barcelone mais je lui fais confiance, j espère juste qu'il trouvera une petite place pour Simon - même si ce sera court pour Ryan- Qlassic ne devrait pas y être ridicule..:

  • arabebarbe - le 21/08

    Gageons que Philippe Guerdat espérait, à l'origine, renverser la tradition "médaille d'or par équipe, pas de médaille individuelle" avec Simon/Ryan et Pénélope/Flora !!! Cela ne s'est pas fait, on sait pourquoi. Mais grâce à la sélection et aux compétences de M. Guerdat, il y a eu 3 couples en individuel, qui se sont comportés de façon remarquable... tout en respectant cette fichue tradition... On a vu Rêveur en grande forme, on a pour ainsi dire "découvert" Rahotep et Sydney Une. Je crois que nous sommes très, très nombreux à souhaiter que Philippe Guerdat (toujours très attaché aussi au couple que forme son fils avec le magnifique Nino) reste en France pour nous apporter encore son savoir et son humanité. Merci à lui - et aux dirigeants qui lui ont fait confiance.