Nos chevaux olympiques ont des noms fabuleux !

Dans l'Ancienne Égypte, Rahotep était un prêtre d'Héliopolis.
Crédit : Scoopdyga

Samedi 20 août - 14h23 | Théo Caviezel

Nos chevaux olympiques ont des noms fabuleux !

À chaque naissance de poulain, un casse-tête se pose : comment appeler cette petite bouille d'amour ? Certains nasseurs sont très créatifs, d'autres, on pourrait le croire, lisent dans l'avenir tellement le nom de leur protégé décrit son caractère ou ses exploits.

 - Nos chevaux olympiques ont des noms fabuleux !

Fibonacci bénéficie d'un nom prédestiné aux grandes choses.
Crédit : Scoopdyga

Les Jeux olympiques ont ainsi permis à des chevaux aux noms d'origines variées de briller. De la référence au nom prédestiné, petit tour d'horizon des fabuleux noms de nos chevaux olympiques ! 

Fibonacci 17 (Meredith Michael-Beerbaum)
Une chose est sûre, Fibonacci est un surdoué. Son coup de saut épate et émerveille à chacun de ses passages. Mais saviez-vous que Fibonacci était aussi (et surtout !) un illustre mathématicien italien ?  Léonardo Fibonacci, né en 1175, est connu pour la suite qui porte son nom, qui est une suite d'entiers dans laquelle chaque terme est la somme des deux termes qui le précèdent. Mais on ne va pas vous faire bouillir le cerveau avec tout ça ! Notez simplement que les Fibonacci ont l'air d'être fait pour marquer l'Histoire.

Rahotep de Toscane (Philippe Rozier)
"Rê est satisfait." Cette phrase est tout simplement une traduction française du mot... : Rahotep ! Et oui, Rahotep, sacré champion olympique cette semaine, est avant tout un grand prêtre d'Héliopolis, prince de Pe, une des villes saintes de l'Egypte Antique. Il est, selon certains egyptologues, un des membres fondateurs de la IVe Dynastie. Et si le prêtre avait le chic pour plaire au dieu du disque solaire, le Selle Français, lui, semble avoir particulièrement apprécié le soleil de Rio !

 - Nos chevaux olympiques ont des noms fabuleux !

À Rio, la star, c'était Big Star !
Crédit : Scoopdyga

Big Star (Nick Skelton)
La grande star de ces Jeux olympiques n'est autre que ... Big Star ! Sacré champion olympique, le puissant bai s'est vu affublé à la naissance d'un nom prédestiné. Déjà champion olympique par équipes à Londres, en 2012, le complice de Nick Skelton, malgré quelques longues blessures ces dernières années, est revenu au meilleur de sa forme pour rappeler à tout le monde que, la big star, c'est bien lui !

First Class van Eeckelghem (Daniel Deusser)
First Class, il faut bien l'avouer, a un physique plutôt...athypique. En piste, ce fils de Balou du Rouet impressionne, donnant souvent tort à son modèle. Pourtant, l'alezan, qui s'est hissé jusqu'en finale individuelle des Jeux olympiques, n'a rien d'une monture de classe économique !

 - Nos chevaux olympiques ont des noms fabuleux !

En moins d'un an, First Choice est devenu le premier choix de Yann Candelé.
Crédit : Scoopdyga

First Choice (Yann Candelé)
Après de nombreuses performances ces dernière années, Yan Candelé avait porté son choix olympique sur Showgirl, sa fantastique jument. Mais le Canadien a récemment croisé le chemin de First Choice, qui est devenu, en moins d'un ans... Son premier choix ! Et quel choix pour Yann Candelé, qui a déroulé une magnifique compétition olympique.

À lire également...

Réagissez

  • timd70 - le 21/08

    Vous avez écrit cet article en réponse à celui paru dans 20 minutes ?