Les Jeux olympiques se vivent aussi à deux !

Pénélope Leprevost et Kevin Staut ont eu la chance de partager un titre olympique.
Crédit : Scoopdyga

Vendredi 19 août - 12h32 | Elsa Bertrand

Les Jeux olympiques se vivent aussi à deux !

En plus d’être le rêve de chaque athlète, les Jeux olympiques sont aussi un véritable moment de partage entre coéquipiers d’une même équipe et homologues d’une même nation. Pour certains athlètes, c’est également un événement qui se partage au sein de couple. Que les conjoints soient en équipes, l’un contre l’autre ou dans deux épreuves différentes, les Jeux olympiques sont toujours un grand moment pour eux. 

Pénélope Leprevost (FRA) & Kevin Staut (FRA) - Saut d’obstacles
S’il faut une preuve que le cœur n’entrave en rien la performance, Kevin Staut et Pénélope Leprevost en sont la parfaite incarnation. Tous deux sont à la tête d’un palmarès d’exception et font partie des grands noms de la disciplines. Mardi, c’est ensemble, qu’ils ont été sacrés champions olympiques à Rio. Un moment d’exception qu’ils ont pu partager grâce à la magie de l’équitation, seul sport olympique mixte. Ensemble dans les bons mais aussi dans les mauvais moments, Pénélope et Kevin se sont affichés unis dans l’épreuve, et le Normand n’a pas hésité à rester auprès de sa compagne lorsqu’elle a veillé sa jument, Flora de Mariposa, durant toute une nuit après un début de colique.
 
Tiffany Foster (CAN) & Kent Farrington (USA) - Saut d’obstacles
Opposés dans le sport, unis dans la vie. Si Tiffany Foster et Kent Farrington se soutiennent mutuellement, ils ne peuvent pas se faire le moindre cadeau une fois en piste. Les deux cavaliers ont ainsi dû lutter pour leurs équipes respectives : le Canada pour elle et les Etats-Unis pour lui. Ces deux là ont bien failli monter tous les deux sur le podium, les Américains s’octroyant la médaille d’argent. Mais le Canada a finalement cédé au barrage face à l’Allemagne. Heureusement pour Tiffany, elle peut toujours se rattraper cet après-midi dans la finale individuelle !
 
Hans Peter Minderhoud (P.-B.) & Edward Gal (P.-B.) - Dressage
Hans Peter Minderhoud a bien failli s’envoler pour Rio sans Edward Gal ! Naturellement sélectionné après ses excellentes performances au CDIO 5* de Rotterdam avec Glock’s Johnson, le vainqueur de la finale Coupe du monde aurait pu faire le voyage sans son compagnon. Heureusement pour lui, celui-ci a pu compter en dernier recours sur Glock’s Voice, alors que Glock’s Undercover n’a pas repris la compétition. Et il fallait être au moins deux pour se soutenir, alors que l’équipe néerlandaise de dressage n’a pas ramené de médaille par équipes, ce qui n’était pas arrivé depuis un bon bout de temps.

 - Les Jeux olympiques se vivent aussi à deux !

Lyndal Oatley et Patrik Kittel, Fiona Bigwood et Anders Dahl... Une discipline, deux couples, quatre nationalités !
Crédit : Collection privée

Fiona Bigwood (G.-B.) & Anders Dahl (DAN) - Dressage
De nationalité différentes, Fiona Bigwood et Ander Dahl concourent donc dans des équipes différentes. Cette fois-ci, c’est Madame qui est rentrée avec une médaille d’argent autour du cou, récoltée aux côtés de l’équipe britannique.
 
Lyndal Oatley (AUS) & Patrik Kittel (SUÈ) - Dressage
Même dilemme que pour Fiona Bigwood et Anders Dahl sauf que, cette fois-ci, aucun n’est rentré avec une médaille. Cela n’a pas empêché le couple de profiter de chaque instant de ces Jeux olympiques.
 
Jonelle Price (NZL) & Tim Price (NZL) - Concours complet
Mariés et coéquipiers, Jonelle et Tim Price vivent et travaillent ensemble. Installés à Wiltshire, en Angleterre, ils se sont envolés ensemble pour Rio. Réserviste, Tim Price a rejoint l’équipe dans laquelle se trouvait Jonelle et Faerie Dianimo avec Ringwood Skyboy. Malheureusement pour lui, la compétition s’est arrêtée sur le cross, où il a chuté. Quant à Jonelle, elle termine à la dix-septième place. Quant à la Nouvelle-Zélande, elle a dû se contenter d’une médaille en chocolat.

À lire également...

Réagissez