''J'ai pu laisser exploser ma joie'', Kevin Staut

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 17 août - 17h03 | Propos recueillis à Rio par Yeelen Ravier

''J'ai pu laisser exploser ma joie'', Kevin Staut

Poursuivant l'oeuvre de Philippe Rozier et Rahotep de Toscane, Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise*HDC ont bouclé un sublime parcours dans cette deuxième manche de la finale par équipes.

À sa sortie, c'est un Kevin bien sûr souriant et soulagé qui s'est exprimé. "Je suis très content de mon parcours, et content d'être dans le temps accordé parce que je savais que chaque point allait compter. Hier, je n'avais pas trop d'émotions visibles après mon parcours. Aujourd'hui, je savais que l'épreuve par équipes était finie et je n'avais plus rien à contenir. J'ai pu laisser exploser ma joie. J'ai l'habitude d'être dans le chronomètre imparti donc ce n'était pas un problème. Philippe m'avait dit de ne pas me focaliser sur le temps mais je savais qu'à la fin, cela pouvait faire la différence, surtout que nous avions un point de retard hier. 

Je n'ai pas fait beaucoup de sans-faute en Coupe des nations cette saison, alors que c'est quelque chose qui me tient très à coeur. Je pense que c'est le troisième et les deux derniers ont été signés aux Jeux olympiques ! C'est pas mal. 

Nous étions venus ici pour décrocher une médaille avec cette équipe de France. Nous avons eu beaucoup de problèmes jusque là et justement peut-être que la France a tourné. Nous avons pu rivaliser avec toutes les équipes. C'est quelque d'extraordinaire. Bosty et Pénélope sont des gladiateurs donc je sais qu'ils vont se battre autant que moi. C'était important de faire une bonne reconnaissance ce matin, de connaître ses chevaux. Avoir le ressenti des cavaliers qui sont passés avant aide également. Le sentiment de Philippe m'a aidé. Nous avons pu échanger parce que nous connaissons nos chevaux. S'il y besoin d'un conseil, ceux qui ont besoin d'un appui supplémentaire peuvent. C'est important d'être là, à côté d'eux."

À lire également...

Réagissez