Quatre nations en tête, la France en embuscade à Rio!

À l'image de Meredith Michaels-Beerbaum et Fibonacci, l'Allemagne s'est promenée aujourd'hui.
Crédit : Scoopdyga

Mardi 16 août - 20h48 | À Rio, Sébastien Roullier

Quatre nations en tête, la France en embuscade à Rio!

À l’issue de la première manche de l’épreuve par équipes des Jeux olympiques de Rio, l’Allemagne, les États-Unis, les Pays-Bas et le Brésil se partagent la tête du classement provisoire avec un score vierge, juste devant la France créditée d’un point. Rien n’est donc joué pour le podium. En revanche, la Grande-Bretagne, championne olympique en titre, est déjà hors course après sa défaillance d’aujourd’hui.

L’ESSENTIEL

L’ESSENTIEL - Quatre nations en tête, la France en embuscade à Rio!

Pedro Veniss et Quabri de l'Isle ont offert son troisième sans-faute au Brésil.
Crédit : Scoopdyga

À mi-course dans l’épreuve par équipes de ces JO de Rio, quatre nations affichent un score vierge, et semblent à première vue en position idéale avant la seconde manche difficile de demain. Pour autant, à bien y regarder, l’Allemagne semble disposer d’un avantage avec quatre couples en pleine forme. Même si Ludger Beerbaum a encore concédé quatre points aujourd’hui, Casello semble au niveau. Et que dire de Taloubet Z, Fibonacci 17 et First Class van Eeckelghem, les cracks de Christian Ahlmann, Meredith Michaels-Beerbaum et Daniel Deusser, véritablement réglés comme du papier à musique! Même impression pour Voyeur, Barron et HH Azur, tous trois sans faute aujourd’hui avec les Américains Kent Farrington, Lucy Davis et McLain Ward. En revanche, Cortes C n’est pas apparu en très grande forme avec Beezie Madden. Pour autant, les doubles médaillés de bronze des Jeux équestres mondiaux de Normandie pourraient tout à fait produire un sans-faute demain. Bref, tout va bien pour les États-Unis comme pour l’Allemagne.
Pour les Pays-Bas et le Brésil, également à zéro aujourd’hui, la situation est beaucoup moins confortable puisque ces deux nations ne peuvent plus compter que sur trois couples. Déjà éliminé puis disqualifié avant-hier en raison de traces de sang décelées en sortie de piste sur les flancs de VDL Zirocco Blue, Jur Vrieling a essuyé deux nouveaux refus éliminatoires aujourd’hui sur l’entrée puis le milieu du triple. Pas sûr que le SF revienne en piste demain, à moins que l’enjeu ne l’exige réellement. Les champions du monde et d’Europe en titre devront donc compter sur trois nouveaux exploits de Jeroen Dubbeldam, impeccable avec SFN Zenith, Maikel van der Vleuten, facile avec VDL Groep Verdi TN, et Harrie Smolders, impressionnant avec Emerald. Le Brésiliens, eux, ont subi la disqualification de Stephan de Freitas Barcha, également pour usage excessif de ses éperons sur Landpeter do Ferolato. Pour espérer briller demain, ils miseront sur le soutien de leur public, littéralement survolté depuis dimanche, et sur trois grands parcours d’Eduardo Menezes, excellent avec Quintol, Doda de Miranda, parfait avec AD Cornetto K, et Pedro Veniss, impérial avec Quabri de l’Isle.
Ces quatre équipes seront aux prises avec la France, cinquième à un point, le Canada, sixième avec quatre points, ainsi que la Suisse et la Suède, septièmes ex æquo avec huit points. En revanche, c’est fini pour le Qatar, neuf points, l’Argentine, dix, l’Espagne, douze, la Grande-Bretagne, treize, ainsi que l’Australie, le Japon et l’Ukraine à quatorze.

LES BLEUS

LES BLEUS - Quatre nations en tête, la France en embuscade à Rio!

Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise*HDC ont signé un superbe sans-faute aujourd'hui.
Crédit : Scoopdyga

Et si l’équipe de France avait fini de manger son pain noir il y a deux jours? Après le forfait de dernière minute d’Hermès Ryan des Hayettes, le début de colique de Flora de Mariposa et l’impensable chute de la même Flora dimanche, aujourd’hui, les Bleus ont vécu une journée presque tranquille en comparaison! Certes tout n’a pas été parfait, Philippe Rozier fautant sur la rivière qu’il n’a sans doute pas idéalement abordée avec un très bon Rahotep de Toscane, et Roger-Yves Bost abandonnant un point dans sa fantastique chevauchée avec la vive Sydney Une Prince. Ce point pourrait coûter cher au quatuor de Philippe Guerdat, mais toujours moins qu’une faute de précipitation! Aucun souci, en revanche, pour Kevin Staut et Pénélope Leprevost, parfaitement à leur affaire avec un Rêveur de Hurtebise*HDC impeccable et une Flora parfaite qui semble avoir déjà oublié son incident de dimanche. À mi-parcours, la France peut encore rêver du podium et de tous les métaux. Évidemment, les plus dur reste à venir avec une seconde manche encore plus technique et exigeante, mais sans rivière, l’obstacle largement le plus fautif aujourd’hui. Vivement demain!

LE TOP ET LE FLOP

LE TOP ET LE FLOP - Quatre nations en tête, la France en embuscade à Rio!

Superbe sans-faute également pour Éric Lamaze et Fine Lady 5.
Crédit : Scoopdyga

LE TOP
Avant ces JO, le Canada ne semblait pas en position idéale eu égard au forfait d’Ian Millar, en raison de la blessure de Dixson, et aux prestations en demi-teinte de Yann Candelé et Tiffany Foster. Et pourtant, aujourd’hui, il a su faire bloc pour signer une belle performance collective récompensée par une sixième place au provisoire avec seulement quatre points de pénalité. L’Érable a pu compter sur les sans-faute de Candelé avec First Choice 15 et d’Éric Lamaze, très convainquant avec Fine Lady 5. Tiffany Foster est passée tout près de les imiter avec Tripple X III, concédant une petite faute sur le mur placé à l’entrée de la dernière ligne. Quant à Amy Millar, la fille de Captain Canada, même si son tour à cinq points ne compte pas, elle a fait preuve de sang froid et d’une belle combativité pour franchir le triple avec le bien nommé Heros.
 
LE FLOP
Contrairement aux derniers JO, aucun pays émergent n’est parvenu à se qualifier pour la seconde manche. En revanche, avec seulement huit places à prendre, il était écrit qu’une ou plusieurs grandes nations passeraient à la trappe, à l’image de la France et de l’Allemagne il y a quatre ans. Cette fois, c’est la Grande-Bretagne, championne olympique en titre, qui est hors course. Les affaires du quatuor de Di Lampard ont mal commencé avec la faute à la rivière de Nick Skelton et Big Star. Elles se sont compliquées avec les quatre points sans doute évitables de Ben Maher et Tic Tac sur un oxer 7 pas franchement fautif. Elles sentaient encore davantage le roussi avec les cinq points de Michael Whitaker et Cassionato, battus eux aussi sur la maudite rivière de 4,30m défendue par le même caisson multicolore que dimanche… Et elles sont tombées à l’eau quand John Whitaker a essuyé un impressionnant refus d’Ornellaia sur l’entrée du triple, suivi d’une faute sur ce même obstacle, deux autres fautes sur les deux éléments du double final, sans compter le temps dépassé… Dure journée, mais aux JO comme ailleurs, on ne peut pas gagner à tous les coups!

À lire également...

Réagissez

  • OrientdeFrebourg - le 17/08

    C'est incroyable, Lundi Pénélope et Flora étaient en osmose totale, je n'avais jamais vu la jument aussi calme. Aujourd'hui c'était clairement moins bien et c'est 0...... Très heureusement surpris par Rahotep et Sydney, pourvu que ca dure.....