''Je ne savais plus où était ma place'', Pénélope Leprevost

Pénélope Leprevost et Flora de Mariposa ont renoué avec leur score habituel, le sans-faute!
Crédit : Scoopdyga

Mardi 16 août - 19h34 | À Rio, par Yeelen Ravier

''Je ne savais plus où était ma place'', Pénélope Leprevost

Après une alerte santé la semaine dernière, deux jours avant le top départ des Jeux, et une chute avant-hier, qui rompt malheureusement toute chance de médaille individuelle, Flora de Mariposa, emmenée par Pénélope Leprevost, n'a pas tardé à signer son score habituel. Avec un superbe sans-faute, la Française et son alezane ont permis à l'équipe de France de terminer avec un score d'un point.

Soulagement pour Pénélope Leprevost. Après les déconvenues de ces derniers jours, la meilleure cavalière du monde au classement FEI est revenue sous les projecteurs avec un excellent sans-faute de Flora de Mariposa. "C'était le pire tour de ma vie", lance-t-elle en rigolant. "La jument était absolument fantastique. Je n'avais pas de distance pour aborder la triple barre et j'ai eu du mal à trouver mon rythme. Enfin bref, cela s'est en tout cas mieux fini ! C'est génial parce qu'il fallait vraiment signer le sans-faute. J'espère que je vais faire le même score demain, même si je monte mal. Il faut faire des sans-faute !

Je n'appréhendais pas cette épreuve. C'est juste que je ne sais plus où est ma place, si je servais à quelque chose ou à rien... Maintenant, avec mon sans-faute, je sers à un petit peu. Après les bons parcours de mes coéquipiers, je savais qu'il fallait que je signe le zéro sinon nous allions nous retrouver loin. Il fallait les aider.

Si je dois être très honnête, je ne trouve vraiment pas que ce parcours, comme celui d'hier, était très dur. Je pense que c'est l'effet des Jeux olympiques. Il y a énormément de pression. Franchement, nous sautons souvent ces parcours dans des concours normaux et il y a une vingtaine de sans-faute. Après, la rivière est plus large aujourd'hui... En même temps, elle est très fautive parce que je pense que quelques cavaliers ont trop préparé leurs chevaux pour les Jeux. Cela rend l'effet inverse, c'est-à-dire que les chevaux sautent bien trop haut et pas assez loin. En tout cas, c'est mon avis.

J'ai remonté Flora hier matin. Elle était très calme. Elle a marché en main et n'a pas sauté une barre. C'est une battante, elle ne doute de rien. Moi j'aime bien la chaleur, ça ne me gêne pas du tout ! Pour les chevaux qui n'ont pas trop de sang, cela peut poser problème. Pour Flora, ça l'apaise au contraire !

Jusqu'à demain, Flora va faire du pas cet après-midi. Demain matin, je vais la monter à la fraîche. Quand Flora est très relaxée comme en ce moment, elle n'a pas besoin de beaucoup travailler. Là, elle est vraiment bien."

À lire également...

Réagissez