''Content mais focalisé sur la suite'', Kevin Staut

Signant un sublime sans-faute, Kevin Staut et Rêveur de Hurtebise*HDC ont été exemplaires!
Crédit : Scoopdyga

Mardi 16 août - 17h59 | À Rio, par Yeelen Ravier

''Content mais focalisé sur la suite'', Kevin Staut

Signant un magnifique parcours, sur un Rêveur de Hurtebise*HDC attentif, concentré et dans le coup, Kevin Staut a signé le premier sans-faute tricolore de la journée. À mi-épreuve, le Normand a livré son sentiment sur son tour.

Affichant un joli sourire mais une concentration évidente, Kevin Staut a loué la bonne forme de Rêveur de Hurtebise*HDC en sortie de piste. "Le cheval était vraiment bien. Il a fait un petit tutoiement sur le numéro un et après il a vraiment réalisé l'un de ses meilleurs parcours. Je suis content mais très motivé et focalisé sur ce que vont faire Bosty et Pénélope ! Il nous reste deux bonnes cartouches et c'est important de sortir encore des sans-faute, il y a du monde devant. 

Je pense que, par rapport aux autres équipes comme les Etats-Unis et l'Allemagne qui avaient aligné les sans-faute, il nous en fallait un pour rester dans la course à la finale. Cela va être très serré pour se maintenir dans les huit équipes qui vont repartir demain ! Certaines équipes, que l'on attendait pas, sont derrière. C'est une journée importante, et il fait chaud ! Le tour est délicat, les fautes se font un peu partout. La rivière est très fautive encore aujourd'hui. Il faut rester vigilant. La bonne nouvelle c'est qu'elle ne sera pas dans le parcours de demain. Sinon, les obstacles sont très jolis. Le parcours essaie de donner la chance à tout le monde. Cela laisse place à quelques surprises, comme le Japon qui réalise deux sans-faute ! J'adore ce chef de piste, qui mise tout sur la subtilité et pas les efforts. Pour ma part, je suis satisfait, mais je suis tourné sur les deux autres coéquipiers.

Rêveur est vraiment en forme, comme depuis qu'il est arrivé. Il y a énormément d'espace pour travailler les chevaux, et chez moi j'ai l'habitude de pas mal le sortir sur l'herbe et à la plage. Il ne se sent pas du tout confiné commme il peut l'être dans certains concours. Là, il est comme chez lui et c'est très bien pour les chevaux. Il y a des pics de température mais cela dure pas si longtemps et les matinées et soirées sont fraiches."

À lire également...

Réagissez