Dans l’œil de Jean-Marc Nicolas : ’’Une médaille est possible et même très possible !’’

Crédit : Sportfot

Dimanche 14 août - 20h18 | Johanna Zilberstein

Dans l’œil de Jean-Marc Nicolas : ’’Une médaille est possible et même très possible !’’

Chaque soir, un expert analyse pour GrandPrix-Replay la compétition de la journée aux Jeux olympiques de Rio. En saut d’obstacles, c'est Jean-Marc Nicolas qui partage son expertise. Ce dimanche, l’ancien cavalier de l’équipe de France revient sur ce premier parcours, sur les performances françaises et donne ses pronostics pour la suite de la compétition.

Le parcours
’’J’ai trouvé ce premier parcours très difficile, mais à l’image des Jeux olympiques. À la fin, il n’en restera que trente-cinq sur les soixante-quinze qui sont entrés en piste aujourd’hui et l’écrémage a déjà commencé.
J’ai eu l’impression que, plus on avançait dans la liste de départ et plus le parcours semblait difficile. Le double placé en fin de parcours était particulièrement éprouvant.’’
 
Les performances tricolores
’’Les quatre chevaux tricolores ont très bien sauté. Philippe s’est baladé sur ce parcours ! Rahotep est dans un très bon pic de forme et il donnait l’impression que le parcours était facile. Philippe aussi. D’ailleurs, tous les deux me rappellent un peu Philippe Lejeune aux Jeux équestres mondiaux de Lexington : il est arrivé avec un cheval qui avait fait une petite saison à cause de blessure en très bonne forme et il est reparti champion du monde ! En plus, à l’époque, il était également entraîné par Philippe Guerdat.
Pour Kevin Staut, c’est très dommage pour cette faute en fin de parcours. Mais il vaut mieux la faire maintenant que plus tard ! Quant à Bosty, c’était très bien, Sydney a très bien sauté. Pour Pénélope… C’est très dommage, ce petit incident. Avant cela, Flora sautait de manière fantastique. Mais elle a abordé cet oxer gris de biais, ce qui a demandé beaucoup à Flora, qui a décollé. Ça ne va rien changer pour l’équipe, mais elle représentait une belle chance de médaille individuelle.’’
 
Les favoris ont répondu présent
’’Globalement, tous les favoris – Christian Ahlmann, Steve Guerdat, Ludger Beerbaum, Jeroen Dubbeldam, Beezie Madden… - ont répondu présents sur cette première épreuve.
J’ai été particulièrement impressionné par Cannavaro 9, le cheval de l’Argentin Matias Albarracin. Je l’ai trouvé extraordinaire.’’
 
Premières déceptions
’’Je suis vraiment désolé pour Nicola Philippaerts. C’est très dur d’être éliminé dès le premier jour alors que l’on est l’une des seules chances individuelles de son pays.’’
 
La suite de la compétition par équipes
’’Je ne pense pas qu’il y aura de réelle surprise au moment des médailles. Les scores vont être serrés et la pression et la chaleur vont jouer.
Je suis confiant pour l’équipe de France, qui peut compter sur Philippe Guerdat, un très bon entraîneur. Et puis ce qui est arrivé à Simon Delestre a surement resserré l’équipe et une équipe unie est la clé du succès. La médaille est possible et même très possible ! Nous avons de bons chevaux et de bons pilotes. Plus que jamais, nous faisons partie des favoris !
Il faudra également surveiller l’Allemagne et la Grande-Bretagne. Cette année, Di Lampard a fait la part belle à l’expérience et il faudra se méfier des Skelton et Whitaker, qui pourraient se montrer redoutables.’’

À lire également...

Réagissez