Un accueil de folie pour les champions olympiques !

Karim Laghouag a savouré son bain de foule !
Crédit : Johanna Zilberstein

Vendredi 12 août - 15h47 | Johanna Zilberstein

Un accueil de folie pour les champions olympiques !

Hier, des centaines d'amateurs de complet s'étaient donné rendez-vous à l'aéroport Roissy-Charles de Gaulles pour accueillir les nouveaux champions olympiques de concours complet. Une chose est sûre, Astier Nicolas, Thibaut Vallette, Mathieu Lemoine et Karim Laghouag, mais aussi Thierry Touzaint, n'ont pas boudé leur plaisir.

 - Un accueil de folie pour les champions olympiques !

Crédit : Johanna Zilberstein

14h47 à l'aéroport parisien de Roissy-Charles de Gaulle. Près de deux cents supporters sont amassé dans le hall des arrivées du Terminal 2E. Et l'excitation est à son comble puisque l'avion venant de Rio de Janeiro vient de se poser. À son bord, Astier Nicolas, Thibaut Vallette, Mathieu Lemoine et Karim Laghouag. Après avoir brillamment raflé la médaille d'or aux Jeux olympiques mardi, l'équipe de France de concours complet est de retour au pays.
Pour l'occasion, beaucoup de personnes ont fait le déplacement. Des supporters anonymes, mais également d'autres cavaliers et des proches. Pierre Defrance, oncle de Karim Laghouag et propriétaire de Bart L, le cheval de Mathieu Lemoine, a ainsi fait le déplacement avec toute son équipe depuis Sandillon. La famille de Mathieu est là également, tout comme celle d'Astier Nicolas. Parmi les gens grimés de bleu, de blanc et de rouge, un homme en noir se distingue. Impossible de ne pas remarquer Philippe Limousin, venu sans doute féliciter le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette, qui a porté les couleurs de la France, mais aussi de Cadre Noir de Saumur, sa prestigieuse institution.
Si tout ce petit monde trépigne à l'idée de voir enfin ses héros, il lui faudra attendre encore un peu. La livraison des bagages ne s'effectuant qu'à 15h27, il a donc fallu attendre une bonne demi-heure pour, qu'enfin, la triomphante équipe fasse son apparition. En bon père de famille, c'est d'abord Thierry Touzaint qui vient s'offrir au regard de la foule, avant d'être rapidement submergé par une discrète mais bien visible émotion. Serge Cornut, qui n'est pas étranger au succès des Bleus à Rio, fait ensuite son apparition, sourire aux lèvres, avant de faire place à un Karim Laghouag rayonnant, qui passe les portes le poing levé. Astier Nicolas, Mathieu Lemoine, puis Thibaut Vallette, tous découvrent avec une joie non dissimulée les supporters qui les accueillent, faisant plus de bruits que mille hommes, les aspergeant de confettis bleus - que Philippe Limousin avait précieusement gardés dans son képi. Il ne faut pas longtemps pour que certains, à l'image d'Astier Nicolas ou de Mathieu Lemoine, tombent dans les bras de leurs proches, avant d'être assaillis par les médias, venus nombreux pour immortaliser ce retour des héros. L'image qui restera est sans doute celle du vice-champion olympique individuel tombant dans les bras de son frère à peine a-t-il passé la porte (ici en photo).

"Tout ne s'est pas du tout passé comme prévu !"

Tout ne s'est pas du tout passé comme prévu ! - Un accueil de folie pour les champions olympiques !

Les Bleus n'ont pas manqué de saluer Thierry Touzaint, entraîneur et sélectionneur national.
Crédit : Johanna Zilberstein

Pendant de nombreuses minutes encore, le hall d'aéroport va être submergé. Pour remercier les gens venus aussi nombreux, l'équipe a ensuite donné rendez-vous à leurs supporters dans un salon de l'aéroport. Pour une séance de dédicace, mais également pour leur offrir leurs premiers mots, avant un marathon médiatique qui passera par quelques-unes des grandes chaînes de télévision nationales. "Je suis très fier de ce que nous avons accompli", s'est réjoui Karim Laghouag. "Nous avons vécu une longue aventure, qui a débuté par une préparation durant laquelle nous avons beaucoup travaillé le dressage, le galop et où nous avons sauté des obstacles !", avant d'ajouter à l'intention d'Astier Nicolas : "Nous nous sommes correctement préparés, certains mieux de d'autres !" et termine : "Avant cette médaille, il y a eu beaucoup de stress : il ne fallait pas blesser les chevaux, le vol était long et nous avions entendu beaucoup de choses concernant l'organisation... Mais finalement, tout ne s'est pas du tout passé comme prévu, mais nous avons eu cette belle médaille." Juste avant, Serge Lecomte, Président de la Fédération française d'équitation, avait salué la performance des pilotes tricolores. "Les Jeux olympiques sont une aventure de quatre ans où il faut faire preuve de détermination jusqu'aux sélections. Je les félicite tous car la France n'avait pas été médaillée depuis de longues années. Grâce à leur jeunesse, notre pays a retrouvé son leadership car vous serez sans doute encore là dans quatre ans et vos plus belles victoires sont encore devant vous. Bravo à ce que vous avez apportez à l'équitation, car il ne faut pas oublier qu'aux Jeux olympiques, vous représentez toute la France et la nation toute entière va désormais vous regarder pour l'exploit que vous avez accompli."
Mais hier, plus que la France, ce sont les supporters de cette très belle équipe de France qui n'avaient de yeux que pour leurs cavaliers, qui se sont ensuite volontiers prêtés au jeu des dédicaces avant de repartir pour un cycle de quatre ans qui les emmènera vers Tokyo.

À lire également...

Réagissez