''On croise les doigts!'',Thibaut Vallette

Thibaut Vallette a livré une véritable prestation avec son Qing du Briot. La France est en bonne posture!
Crédit : Scoopdyga

Mardi 09 août - 16h15 | Propos recueillis à Rio par Yeelen Ravier

''On croise les doigts!'',Thibaut Vallette

Après le sublime parcours de Karim Florent Laghouag (dont la réaction est à lire ici) et Entebbe de Hus partis en première position,Thibaut Vallette a bouclé un superbe sans-faute avec Qing du Briot, emmenant encore un peu plus l'équipe de France vers une possible médaille.

Après un superbe parcours sans-faute associé à Qing du Briot, Thibaut Vallette est tout sourire, heureux de garder l'équipe des Vestes Bleues dans le coup. "Qing est un bon sauteur. L'hippique est une épreuve où l'on peut perdre très vite. Là, le chronomètre est très serré donc il fallait rester dans le galop. Les bons sauteurs qui ont de la frappe ont été clairement favorisés. Nous avons quatre chevaux excellents dans ce domaine, donc il faut que l'on en profite ! Qing peut rester assez longtemps en l'air sur ces parcours, lorsque je dois monter pour le chronomètre. Je sais qu'il faut que je le monte sans a priori parce que c'est un bon sauteur. Finalement, c'est plus facile comme ça, que ce soit pour lui ou pour moi, et c'est plus agréable. Je n'avais pas plus de pression que ça. J'ai souvent plus de mal à me mettre dans l'événement au début, mais une fois que c'est parti, j'arrive à évacuer le stress inutile.

Qing n'avait pas fini éprouvé hier, je pense que j'étais même plus fatigué que lui ! (rires) Je l'ai monté ce matin avant la visite vétérinaire et il était très souple, et agréable pendant la détente. En général, il récupère toujours très bien de ses cross de toute manière. En plus, il avait déferré mais son pied était resté beau. J'avais l'épreuve de cross d'hier qui m'était restée en travers de la gorge parce que je n'avais pas pu déplier comme je le voulais parce qu'il me tirait beaucoup. Cela reste une petite déception pour moi parce que je pense que j'aurais pu prendre dix points de moins de temps sans prendre de risque. Il fallait assurer le sans-faute pour l'équipe.

Pour mes coéquipiers, je n'ai pas vraiment de conseil à leur donner. Ce sont deux cavaliers d'expérience, bons à l'hippique avec des chevaux qui sautent vraiment bien. Je pense qu'il faut monter sans penser à l'enjeu et sans avoir peur de faire tomber  une barre, et essayer de rester dans le chronomètre. Je n'avais pas vu le parcours de Karim, c'est Thierry Pomel qui m'a dit ce qu'il avait fait, un magnifique sans-faute avec un point de temps. Thierry était très présent avec moi, il me disait les bons mots au bon moment. J'étais très concentré et j'essayais de ne pas me laisser parasiter par ce qu'il y avait autour, et c'est sûr que c'est important. C'est important d'avoir à nos côtés des gens en qui nous avons confiance, qui ne nous jugent pas. Nous sommes une famille, tous ensemble. Nous sommes un groupe de bons copains, nous nous entendons tous très bien, et je pense que cela donne une envie de bien faire. C'est rassurant. On croise les doigts !"

À lire également...

Réagissez