Nicolas Delmotte comme à la maison à Compiègne

Crédit : FFE

Mardi 09 août - 14h23 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

Nicolas Delmotte comme à la maison à Compiègne

Martin Péréal, Maxence Harm et Pierre Duranton, trois amis, avaient pour volonté d’organiser un concours sur un même site en réunissant deux étapes du Grand National FFE le temps d’un week-end. C’est à Compiègne, dans l’Oise, sur le site du Stade équestre du Grand Parc que le projet s’est monté et finalisé. Cavaliers de dressage et de saut d’obstacles se sont donc retrouvés de vendredi à dimanche sur les trois pistes en sable et le terrain d’honneur en herbe pour les cinquième et septième étapes du Grand National FFE de leurs disciplines.

En saut d’obstacles, quarante-et-un couples ont pris le départ de la Pro Élite Grand Prix 1,50m. Si c’était une première pour l’équipe organisatrice de recevoir une étape, ce l’était également pour Yann Royant qui dessinait sa première piste sur le circuit depuis sa création.
Lors de chaque Grand Prix, dix couples doivent obligatoirement repartir en seconde manche. Pari réussi pour le chef de piste car c’est le nombre exact de couples qui sont sortis sans-faute du tour initial. Sept couples sont pénalisés d’une faute à commencer par les vainqueurs des étapes d’Auvers et de Deauville : Alexandra Francart (Écurie CWD Sport 2) avec Quelstar du Vic Bihl et Mathieu Billot (Écurie Euro Mat–Féraud Paris) avec Vedette Z. Nicolas Delmotte, avec deux chevaux qualifiés, est le premier à repartir dans cette seconde manche. Avec Ilex VP avec qui il remportait le Grand Prix du CSI 2* de Fontainebleau il y a seulement quelques semaines, le cavalier de l’Écurie CWD Sport 1 donne le premier temps de référence : 42’’02. Marine Bouton (Écurie Sellerie Butet III), deuxième à s’élancer, avec Zorro H signe également un nouveau parcours sans pénalité mais  dans un temps moins rapide. Jonathan Chabrol (Écurie Sens O Riel) avec Commandor de Codre sera le premier à passer sous la barre des 42’’. 
Un chronomètre qui sera de nouveau baissé par la deuxième cavalière de cette seconde manche : Margaux Bost avec son grand gris As de Papignies. À ce moment de la compétition, la fille du sélectionneur National Poneys, Enfants et Juniors, Olivier Bost, prend la tête du classement provisoire. Christophe Escande, cavalier de l’Écurie Ar Tropig-SAS Marchand, sait qu’il peut apporter de précieux points à son Écurie, deuxième au provisoire du circuit sachant que les cavaliers de l’Écurie Euro Mat-Féraud Paris, en tête, n’ont aucune monture de qualifier pour cette seconde manche. Avec un nouveau sans-faute et un chronomètre de 40’’77, le cavalier normand se classe sixième. Avec une faute sur le premier obstacle, la médaillée de bronze aux Jeux olympiques d’Atlanta, Alexandra Ledermann avec Requiem de Talma sait que la victoire s’envole.
Maelle Martin (Écurie Meyer Selles Jeunes), vainqueur de l’étape de Pernay, tente et serre les courbes avec Giovani de la Pomme mais ce ne sera pas assez rapide pour décrocher une deuxième victoire cette saison. Sixième lors de la dernière étape à Lure, Emeric George avec Chopin des Hayettes, cavalier local, continue sur sa bonne lancée en prenant ce week end la cinquième place de l’épreuve et engrange de nouveaux points pour son Écurie Horsealot.
C’est avec Darmani van’t Heike que Nicolas Delmotte fait sa deuxième entrée sur le terrain d’honneur de Compiègne. Un couple qui se connait par cœur et avec de nombreuses victoires à leur actif. Avant le Grand Prix, Nicolas, en buvant son café au camion fédéral, calculait que cela faisait vingt ans qu’il venait à Compiègne faire du concours. Devant un public venu nombreux en cette après-midi ensoleillée, le cavalier nordiste signe de nouveau un tour parfait et avec un temps beaucoup plus rapide que celui de Margaux Bost. Nicolas Deseuzes avec Topaze Latour sera le dernier à tenter de remporter cette étape compiégnoise. Avec un chronomètre de 39’’48, ce sera finalement de nouveau une troisième place pour l’Ecurie Équita by GL Events II après celle de Cluny, en avril dernier.
Le week-end se termine donc de belle manière pour le couple Nicolas Delmotte et Darmani van’t Heike, qui s’octroie la victoire.
Coté classement provisoire, l’Écurie Euro Mat-Féraud Paris (Mathieu Billot, Julien Anquetin et Dimitri Jorand) garde le leadership à l’issue de cette septième étape. L’Écurie Ar Tropig-SAS Marchand (Christophe Escande, Jérôme Hurel et Elisa Mellec) conserve sa deuxième place mais un seul point les sépare à présent. La troisième marche provisoire est pour l’Écurie GPA-Butet II représentée par Simon et Laurent Le Vot.
 
Classement de la Pro Élite : 
1. Nicolas Delmotte & Darmani van’t Heike : 0/0 38.20 sec.
2. Margaux Bost & As de Papignies : 0/0 39.18 sec.
3. Nicolas Deseuzes & Topaze Latour : 0/0 39.48 sec.
4. Maelle Martin & Giovani de la Pomme : 0/0 39.56 sec.
5. Emeric George & Chopin des Hayettes : 0/0 40.31 sec.
6. Christophe Escande & Sirène de la Motte : 0/0 40.77 sec.
7. Jonathan Chabrol & Commandor de Codre : 0/0 41.40 sec.
8. Nicolas Delmotte & Ilex VP : 0/0 42.02 sec.
9. Marine Bouton & Zorro H : 0/0 42.23 sec.
10. Alexandra Ledermann & Requiem de Talma : 0/4 43.05 sec.
 
 
Classement des Écuries pour l'étape de Compiègne :
1. Ecurie CWD Sport 1 (Nicolas Delmotte, Charlotte Gastaldi et Gabrielle Carneaux)
2. Ecurie CWD (Margaux Bost, Kim Bost Schmidlin et Marc Antoine Henn)
3. Ecurie Equita by GL Events II (Nicolas Deseuzes, Fabrice Dumartin et Mégane Moissonnier)
4. Ecurie Meyer Selles Jeunes (Maelle Martin, Julien Renault et Jade Real del Sarte)
5. Ecurie Horsealot.com (Emeric George, Geoffroy de Coligny et Alexandra Martel)
6. Ecurie Ar Tropig - SAS Marchand (Christophe Escande, Jérôme Hurel et Elisa Mellec)
7. Ecurie Sens O Riel (Jonathan Chabrol et Maiju Mallat)
8. Ecurie Sellerie Butet III (Marine Bouton et Fanny Skalli)
9. Ecurie Ravene – Alexandra Ledermann Sportswear (Alexandra Ledermann et Louis Bouhana)
10. Ecurie CWD Sport 2 (Alexandra Francart, Ludovic Gaudin et Manon Jobin)

À lire également...

Réagissez