“Plus de points que je ne l’espérais”, Thibaut Vallette

Thibaut Vallette, ici à Blair, a assuré l'essentiel cet après-midi.
Crédit : Scoopdyga

Lundi 08 août - 19h03 | Propos recueillis à Rio par Sébastien Roullier

“Plus de points que je ne l’espérais”, Thibaut Vallette

Troisième complétiste français lancé dans le cross des Jeux olympiques de Rio, Thibaut Vallette a assuré l’essentiel en rentrant sans faute aux obstacles avec Qing du Briot*ENE-HN. Ayant pris trois options longues, deux demandées par Thierry Touzaint, l’entraîneur national, et une sur l’obstacle où Karim Laghouag a précédemment fauté, le lieutenant-colonel du Cadre Noir de Saumur a concédé un peu plus de temps qu’il ne l’espérait (24,4 points), mais la France reste dans le coup.

“Après l’excellent parcours d’Astier (Nicolas) et le souci connu par Karim (Laghouag), Thierry m’a demandé d’assurer un sans-faute aux obstacles en prenant deux options longues sur le double de pointes du début du parcours et sur la combinaison avec la pointe et la barrière vers la fn. J’ai également choisi de ne pas prendre de risque sur l’enchaînement entre le contrehaut et les deux haies. Mon cheval s’est beaucoup reculé sur le contrehaut et je n’aurais pas pu sauter la seconde haie correctement (c’est à cet endroit que Karim Laghouag a concédé sa faute, ndlr). Je savais que si je n’abordais pas idéalement cette combinaison, il me faudrait prendre l’option.
Mon cheval est resté très frais tout au long du parcours. Il s’est mis à tirer sur les rênes à partir du milieu de tour. J’ai connu pas mal de soucis de contrôle avec une rêne gauche qui me glissait beaucoup entre les doigts. Du coup, je n’ai jamais vraiment pu le laisser déplier son galop, car je sentais que sinon je perdrais le contrôle et ne pourrais sauter correctement les obstacles. C’est pourquoi j’ai laissé un peu filer le chronomètre. Cela m’a surpris, car c’est la première fois que Qing s’appuie ainsi sur les rênes. Ici, les chevaux sont un peu énervés dès la détente. L’ambiance, le public, et le bruit doivent jouer. Qing n’est pas très grand, mais possède une grosse foulée de galop. Il est très sûr de lui. Comme il saute très bien, il va directement vers le obstacles. J’avais presque mal au bras gauche tellement il tirait. La rêne glissait. Je pense qu’il a surtout pris de l’assurance. Il y aura sûrement des enseignements à tirer du tout ça et peut-être des choses à changer, l’embouchure éventuellement.
 
« Qing a répondu présent »
 
À l’arrivée, il y a plus de points que je ne l’espérais mais quand on prend trois options, on ne peut pas non plus prétendre s’approcher du maxi. Le cheval a presque tout réussi techniquement. Je suis donc un peu déçu car j’aurais aimé le laisser passer davantage devant moi et galoper un peu plus. En tout cas, il a répondu présent et il se trouve dans un état de fraîcheur très satisfaisant. L’essentiel est là.
Normalement, Qing saute bien le concours hippique, presque mieux après qu’avant un cross, car il l’aborde en ayant laissé de l’influx sur le fond. Normalement, il récupère assez bien. On va le chouchouter, sans doute jusque tard dans la nuit. Il a déferré d’un antérieur sur le cross, donc on va bien s’occuper de ça aussi. Sa fréquence cardiaque est relativement basse. À le voir comme ça, je n’ai pas le sentiment qu’il ait vraiment souffert sur ce parcours.
Pour l’équipe, tout va désormais dépendre de Mathieu (Lemoine, troisième au classement général provisoire avec Bart L, ndlr), qui va sûrement recevoir des consignes de Thierry. Dans ces grands championnats, on court d’abord pour l’équipe, pas pour nous. Mathieu est un bon soldat, comme chacun de nous, et fera ce que Thierry lui demandera. Le résultat de l’équipe passe avant tout. Il y a tellement de joie à être ici et à représenter la France qu’il n’y a pas la moindre frustration à se mettre au service du collectif. Astier peut être très satisfait d’être maxi sur un cross comme celui-là. Comme il passe en ouvreur, on lui demande d’aller tout droit partout. L’an passé, c’est moi qui avais eu la chance de tenir ce rôle aux championnats d’Europe, et comme ça s’était bien passé, j’avais pu récolter une médaille individuelle en plus, mais l’individuel, c’est toujours la cerise sur le gâteau. À Blair Castle, si j’étais parti en dernier, compte tenu des conditions et de la stratégie, je n’aurais jamais pu gagner de médaille individuelle. Là, on va tout faire pour rester dans la course par équipes.
Pour l’instant, les Australiens se montrent très forts sur ce cross. Ce sont des cavaliers qui ont beaucoup de métier, notamment sur ce test. Ils vont toujours très vite. Même avec un jeune cheval, Christopher Burton n’hésite pas, et il monte magnifiquement les trois tests. Chapeau.”

À lire également...

Réagissez

  • ALLALONG - le 09/08

    Un cross riche en émotions grâce à cette Equipe de France de Complet ! Autant vous dire que étions parmi les plus fervents supporters au passage de Bart L (http://www.horsetelex.fr/horses/pedigree/405504)