À la veille du cross olympique, le suspense est à son comble à Rio!

Mathieu Lemoine et Bart L ont déroulé une superbe reprise de dressage cet après-midi à Rio.
Crédit : Scoopdyga

Dimanche 07 août - 22h56 | À Rio, Sébastien Roullier

À la veille du cross olympique, le suspense est à son comble à Rio!

Les deux premières journées du concours complet des Jeux olympiques de Rio, consacrées au test de dressage, n’ont permis à aucun couple ni à aucune équipe de prendre le large. Tant mieux pour le sport et pour la suite de la compétition qui s’annonce définitivement palpitante. De l’aveu de tous les concurrents et entraîneurs, le cross de demain devrait pleinement jouer son rôle. Voilà donc ces JO lancés de la plus belle des manières.

L’ESSENTIEL

Même si, comme prévu, l’Allemagne a pris la tête de la compétition par équipes ce soir à Deodoro, rien n’est joué. Contrairement aux derniers grands championnats, la Mannschaft ne dispose d’aucune marge de manœuvre sur les autres grandes nations de la discipline. La France est deuxième à 0,2 point, soit moins d’une seconde de pénalité au cross! L’Australie et la Grande-Bretagne, troisième et quatrième, ne sont vraiment pas loin derrière. L’Irlande, la Nouvelle-Zélande, les États-Unis et l’Italie sont également dans le bon wagon. La Suède, les Pays-Bas, le Canada et le Brésil sont plus loin, mais l’écart n’atteint pas trente points. Quand on sait qu’un refus au cross est pénalisé de vingt unités, tout reste donc jouable pour tout le monde. Pour la Russie, treizième à plus de cinquante points, le challenge semble bien plus compliqué à relever.
En individuel, William Fox-Pitt, en tête dès hier soir, mène toujours le bal avec Chilli Morning. Il devance toujours l’Australien Christopher Burton, deuxième avec Santano II. Le meilleur Français, Mathieu Lemoine, complète le podium provisoire avec Bart L. Suivent les Allemands Ingrid Klimke et Michael Jung, en selle sur Hale Bob et Sam, champion olympique en titre. À la sixième place, on retrouve Thibaut Vallette, deuxième français, très bon ce matin avec Qing du Briot*ENE-HN. La Belge Karin Donckers est septième avec Fletcha van’t Verahof. Elle précède Sandra Auffarth, championne du monde en titre et huitième avec Opgun Louvo.

LES BLEUS

Les troisième et quatrième couples tricolores sont entrés de plain pied dans la compétition. Et quelle entrée en matière! Ce matin, Thibaut Vallette, double médaillé de bronze des championnats d’Europe de Blair Castle, a déroulé une reprise très propre et quasiment sans faute avec l’excellent Qing du Briot*ENE-HN. Leur prestation a séduit les juges, le lieutenant-colonel obtenant une pénalité de 41 points, synonyme de sixième place dans un test où les officiels n’ont vraiment fait de cadeaux à personne! Cet après-midi, Mathieu Lemoine a "enfoncé le clou", selon ses propres mots. En selle sur l’étincelant Bart L, le cavalier de Pierre Defrance a signé une superbe performance. Même s’il aurait aimé faire encore mieux, il a ébloui le jury des JO, terminant avec une pénalité de 39,20 points.
On a même cru que les "Vestes bleues" remporteraient ce test de dressage. La France a finalement été coiffée au poteau par l’Allemagne, qu’Ingrid Klimke a remise sur les rails sans franchement affoler les compteurs avec Horseware Hale Bob. L’écart est toutefois si infime ce soir que cela n’a aucune espèce d’importance. Ces dernières années, la France avait pris l’habitude d’aborder le cross avec l’obligation d’enchaîner les sans-faute et d’espérer un faux pas allemand. Cette fois, les compteurs sont véritablement remis à zéro entre toutes les grandes nations.
La réaction de Thibaut Vallette ici
La réaction de Mathieu Lemoine ici

LES TOPS ET LE FLOP

LES TOPS

Outre les deux français, trois autres couples ont séduit le jury et le public de Deodoro aujourd’hui. On citera en premier lieu Karin Donckers, septième au provisoire avec Fletcha van’t Verahof. Habitués à trimbaler autour de quarante points de pénalité après le dressage dans les grands concours, la Belge et son fils de Vigo d’Arsouilles sont restés dans cette gamme aujourd’hui (41,10), ce qui constitue une vraie performance dans la mesure où la plupart des cadors de la discipline ont obtenu des notes inférieures à l’accoutumée. Engagé en individuel, ce couple a désormais de vraies de chance de faire briller la Belgique à Deodoro. Autre très belle performance, surprenante de surcroît, celle de l’Irlandais Jonty Evans, neuvième avec Cooley Rorkes Drift. À quarante-quatre ans, ce cavalier d’expérience ne dispute que ses deuxièmes grands championnats après les Européens de… 2003! À Deodoro, le couple a quasiment signé son meilleur score en dressage (41,80), menant l’équipe d’Irlande, guère réputée pour l’aptitude de ses couples sur ce test, à la cinquième place au provisoire, devant la Nouvelle-Zélande et les États-Unis. Sacrée sensation! Enfin, on peut saluer la belle prestation de Stefano Brecciaroli, dixième sur Apollo van de Wendi Kurt. Déjà deuxième du dressage des Jeux olympiques de Londres, le couple a signé une nouvelle très belle reprise aujourd’hui. Rappelons que le crack de l’Italien avait subi une longue convalescence de deux ans entre 2013 et 2015. On a donc grand plaisir à le revoir aussi fringant.

LE FLOP
 
On attendait clairement Jonelle Price et Faerie Dianimo dans une meilleure gamme de notes en dressage. Créditée du fabuleux score de 35,3 le mois dernier au CICO 3* d’Aix-la-Chapelle, la Néo-Zélandaise et sa jument SHBGB d’onze ans ont déçu le jury aujourd’hui, terminant avec une pénalité de 49,5 points. Le couple a commis plusieurs fautes que la cavalière n’a vraiment su expliquer par la suite. "Ce sont des choses qui arrivent… Tout allait bien au premier paddock. Hélas, je n’ai pas retrouvé ma jument ensuite, ni au second paddock, ni en piste…", a déploré la cavalière. Elle ne compte que 12,5 points de retard sur William Fox-Pitt, ce qui n’hypothèque nullement ses chances de briller. Elle devra toutefois signer un grand cross demain et compter sur quelques défaillances.
 
Le classement individuel en direct
Le classement par équipes en direct

À lire également...

Réagissez