Dans l'oeil de Donatien Schauly : ’’Les Français sont dans le coup !’’

Crédit : DR

Dimanche 07 août - 21h38 | Johanna Zilberstein

Dans l'oeil de Donatien Schauly : ’’Les Français sont dans le coup !’’

Chaque soir, un expert analyse pour GrandPrix-Replay la compétition de la journée aux Jeux olympiques de Rio. En concours complet, c'est Donatien Schauly qui partage son expertise. Ce dimanche, Donatien revient sur les performances marquantes de cette seconde journée de dressage, sur les performances des Bleus, et se réjouit de la performance de l'équipe de France.

L'essentiel de la journée
’’Le podium n'a pas tellement bougé, mis à part la troisième place de Mathieu Lemoine (lire plus bas). Avant, il arrivait que les juges se ’’​lâchent’’​ le deuxième jour, et étaient plus généreux dans les notes. Mais cela était peut-être dû au fait que les meilleurs passaient à la fin. Là, nous avons vu d'excellents couples, comme Michael Jung et Sam et Sandra Auffarth et Opgun Louvo, passer dès le premier jour. Au final, les notes sont très serrées, et cela montre que le jugement a été le même sur les deux jours.’’

La première place de William Fox-Pitt
’’Après ces deux jours de dressage, je reste sur ma position : la prestation de William Fox-Pitt avait vraiment un petit quelque chose en plus. Chilli Morning s'est montré très à l'aise de bout en bout. Cette reprise a vraiment été mon coup de coeur !’’​

La deuxième place de la France
’’​Même si le dressage s'est très bien passé, le plus dur reste à faire. Il y a encore le cross à venir plus deux parcours d'hippique. La compétition n'est pas finie ! Mais une chose est sûre, ils sont partis correctement et ils sont dans le coup ! Ils tournent tous au-dessus des 70%, ce qui prouve l'homogénéité du groupe. Demain, ils devraient être bons sur le cross, car ce sont des chevaux précis. Aujourd'hui, ils sont deuxièmes mais si près de la médaille d'or... C'est exceptionnel ! Il faut vraiment féliciter cette équipe de France qui a présenté de si belles reprises. Depuis quelques années, tout le monde a fait de gros efforts sur le travail du dressage et cela a porté ses fruits.’’​

Les reprises des Bleus
’’​Mathieu a fait une belle reprise, avec un très joli travail au trot. Au galop, Bart L s'est peut-être montré très légèrement moins à l'aise, mais je crois que l'on peut vraiment féliciter Mathieu, c'était magnifique !
Quant à Thibaut, il fait également une bonne reprise, avec une bonne activité de bout en bout. Il n'aurait pas tellement pu en demander plus à Qing sans prendre le risque de commettre une faute, ou de le mettre dans l'inconfort.’’​


Thibaut Vallette en civil
’’​Le règlement olympique ne permet pas de porter l'uniforme. Si ma mémoire est bonne, cette règlementation est en vigueur depuis les Jeux de Londres. On considère que les athlètes ne sont aux JO que pour le sport. Ils doivent donc ne montrer aucune appartenance à un corps, ni aucun sponsor.’’​

La ’’​déception’’​ Ingrid Klimke
’’​Ingrid n'a pas son cheval qui dresse le mieux. Pour moi, elle a déroulé une reprise parfaite pour son cheval. Je pense qu'elle n'a pas voulu aller à la faute, pour s'assurer un bon classement avant le cross. Ceci dit, le fonctionnement et la souplesse de son cheval était remarquables. Par rapport à Chilli Morning, Hale Bob a peut-être manqué d'expression.’’​

Pluie de fautes
’’​L'ambiance si particulière des Jeux olympiques a provoqué beaucoup de petites fautes inattendues aujourd'hui. Kitty King, par exemple, qui dresse d'ordinaire plutôt bien, a vécu une reprise difficile. Je pense que la pression des JO a joué : il faut aller chercher des points coûte que coûte et c'est parfois difficile à gérer. L'atmospère a également joué puisqu'on a vu le cheval tourné un moment autour du rectangle au galop, avant d'avoir finalement du mal à se remettre dans le travail au trot une fois pendant la reprise. Du coup, elle a eu du mal à retrouver la bonne propulsion.’’​

Demain le cross
’’​Les Français sont tous les quatre dans le top quinze. Ce sont de bonnes places pou s'élancer sur le cross. C'est toujours plus facile de s'élancer quand on a quelques places à prendre plutôt que quand on est tout en haut du classement et qu'on ne peut que redescendre. Ça donne les crocs !’’​

Depuis hier, le cross pose pas mal de questions aux cavaliers. Il faudra surtout bien gérer son cheval pour ne pas le mettre dans le rouge.’’​

À lire également...

Réagissez