Marine Subileau tout à fait à son aise à Compiègne

Crédit : Johanna Zilberstein

Samedi 06 août - 17h38 | À Compiègne, Johanna Zilberstein

Marine Subileau tout à fait à son aise à Compiègne

Pour sa première édition, la Double Étape a tenu ses premières promesses de sport en accueillant une belle étape du Grand National de dressage. Les scores étaient serrés, mais c’est Marine Subileau qui l’a finalement emporté avec Talitie, devançant Claire Gosselin sur Karamel de Lauture et Nicole Favereau sur Gisengue. Voilà donc une nouvelle victoire à ajouter au palmarès de l’Écurie Antarès.  

14h30, au Stade équestre du Grand Parc de Compiègne. Hélène Legallais, associée à son poney Mirano des Étisses, déroule une reprise entachée de multiples petites fautes qui lui octroie la moyenne de 61.640% pour l’Écurie Aliments pour Chevaux Morel. Catherine Henriquet et Scherzo ZC, représentant l’Écurie Havens-Tacante, ont ensuite pris le départ. Le couple fait mieux que son prédécesseur, décrochant la moyenne de 62.080%. Pour l’Écurie Antarès, en tête du classement provisoire après les quatre premières étapes, la première cartouche était composée du couple membre du Groupe JO/JEM, Nicole Favereau et Gisengue. La dresseuse et sa jument signe une jolie prestation, fluide et dynamique, récompensée de la moyenne de 67.520%. Leur meilleure reprise depuis un petit moment. ’’Je suis contente de ma jument’’, s’est-elle réjouie. ’’Cette faute dans le zigzag est ma faute, c’est moi qui ait demandé le changement de pied et Gisengue n’a fait qu’obéir. J’ai sans doute également perdu quelques points dans le piaffer, car je lui ai demandé en avançant beaucoup. Ces derniers temps, elle se reculait dans le piaffer alors j’ai fait ce choix.’’ Ça ne se passe pas aussi bien pour Marc Brulé (Écurie Dynavena), en selle sur Whisper, qui sort de piste avec la moyenne de 60%, conséquence notamment d’un cheval un peu trop contracté. Lara Subileau offre quant à elle une jolie reprise, montant sur la deuxième étape du podium provisoire avec la moyenne de 63.200%, dont elle doit se contenter après une désobéissance de Loubegum sur un doublé dans la longueur. Perrine Carlier (Écurie Kusmi Tea-Meyer Selles), sur l’alezan Gracieux van het Lindehof, écope de quelques fautes qui lui valent tout de même la moyenne de 64.159%. Elle se glisse donc sur le podium provisoire. Maxime Collard (Écurie AK Collection) tente alors sa chance avec Wamorkus mais se fait très vite pénalisée par un départ au galop inopiné, alors qu’elle demandait un allongement du trot. Elle termine avec la moyenne de 60.280%. Huitième cavalier en piste, François Jacq doit composer avec un Gorklintgards Romaro un peu trop en forme, et commet une faute dès les premières transitions, notamment dans l’arrêt-trot de travail. Il sort finalement du rectangle avec la moyenne de 62.060%.

Claire Gosselin relance la compétition

La seconde partie de ce Grand Prix démarre sur les chapeaux de roue avec Marine Subileau, qui détrône sa mère mais laisse l’Écurie Antarès sur la première marche du podium. Elle signe ainsi une très belle reprise à 69.000%. C’est moins bon pour Laetitia Isselin et Cybelle Ila, qui terminent en 59.400%. Thierry Marais (Écuries Childeric-Hippothicaire) déroule ensuite avec Courage Korsvaenget une reprise correcte, gratifiée d’un 62.978% synonyme d’une quatrième place provisoire. Seule cartouche en piste pour l’Écurie Aullion Sellier, Camille Judet-Chéret déroule une reprise régulière avec Scoop du Bois Luric. L’Écurie Kineton, elle, a pu compter sur la bonne performance de Philippe Limousin (Écurie Kineton) et Rock’n Roll Star (67.140%). Avec son fils de Painted Black, Blacktime, Maeva Hoang démarre bien mais doit faire face à une désobéissance dans le dernier doublé, alors qu’elle demande la transition passage-piaffer. Accompagnée de son expérimenté Selle Français Karamel de Lauture, dix-huit ans, Claire Gosselin (Écurie Côté Paddock-François Tanguy) prouve ensuite que la compétition n’est pas terminée, décrochant la note finale de 68.860%, s’intercalant à la deuxième place provisoire. Coéquipière d’Isabelle au sein de l’écurie Aliments pour chevaux Morel, Hélène Legallais présente Unique et décroche la moyenne de 65.400%. Dernière en piste, Catherine Henriquet (Écurie Havens-Tacante) présente sa dernière cartouche, Carola G et met fin à la compétition avec la moyenne de 61.700%.
Voilà donc une victoire de plus dans l’escarcelle de l’Écurie Antares de Nicole Favereau et Marine Subileau, qui prend donc les points du vainqueur et conserve la première place au classement général. Dans cette étape, l’Écurie Côté Paddock-François Tanguy, portée par Claire Gosselin, prend donc la deuxième place, devant l’Écurie Kineton, troisième grâce à Philippe Limousin.

À lire également...

Réagissez