Le Danemark rejoint la Top League de la Coupe des nations !

Emilie Martinsen et Caballero, pour le Danemark. Ph. Nacho Olano.

Mercredi 22 septembre - 13h04 | admin_root

Le Danemark rejoint la Top League de la Coupe des nations !

« Nous sommes un petit pays, mais nous avons une équipe jeune avec de bons et jeunes chevaux, et nous avons fait de notre qualification en Top League de la Coupe des nations notre objectif premier depuis le début de la saison. Nous sommes si heureux d’avoir réussi ! », s’est enthousiasmée [Tina Lund], vingt-neuf ans, l’un des pilliers de l’équipe danoise de saut d’obstacles.


 
C’est donc le Danemark, qui à l’issue de la finale de la Promotional League, qui s’est tenue le week-end dernier au Real Polo Club de Barcelone, s’est offert son ticket pour rejoindre l’élite du saut d’obstacles mondial. Une victoire obtenue dans des conditions exceptionnelles. En effet, avec une météo exécrable, plusieurs épreuves ont dû être délocalisées dans la carrière en sable, derrière les écuries. C’est ainsi que les cavaliers ont couru les deux manches de la Coupe des nations sur deux pistes différentes !

 
Ces changements n’ont en tout cas pas perturbé l’équipe danoise, et c’est avec douze points qu’elle s’impose, devant l’Espagne et le Canada, tous deux à seize points, et qui ont été départagés par le chronomètre.  
« Passer du sable à l’herbe fut difficile pour de nombreux chevaux, et certains d’entre eux n’ont pas très bien sauté dans la deuxième manche, mais que dire de la jeune Emilie Martinsen ! », a commenté Tina Lund. Emilie Martinsen s’est en effet montrée impressionnante avec son fabuleux Caballero, un étalon de dix ans, pour sa deuxième Coupe des nations. Le couple s’en sort avec quatre points sur l’ensemble des deux manches. « Elle vient juste d’être titrée au championnat national, et c’est un si bon cheval ! Je suis très contente pour elle », a ajouté Tina Lund. Et la cavalière n’a pas oublié de complimenter son chef d’équipe : « Achaz Von Buchwald nous encadre depuis cinq ans, et il a fait beaucoup pour l’équipe. Pendant dix ans, nous n’avions plus décroché de victoires, et maintenant on gagne beaucoup. Nous lui devons de nous avoir ramené à notre meilleur niveau.»

 
La saison prochaine, le Danemark se donnera une nouvelle mission : conserver sa place en Top League ! Il en sera de même pour la Belgique qui rejoint aussi l'élite. Elle était déjà qualifiée avant la finale de Barcelone, grâce à une très bonne saison.

 

Résultats :


1.   Danemark 12 points : Uno's Safier (Andreas Schou) 0/8, Caballero (Emilie Martinsen) 4/0, Rubber Ball (Thomas Sandgaard) 4/0, Zamiro (Tina Lund) 0/DNS.
2.    Espagne 16 points : Gold Digger (Alfredo Fernandez-Duran) 4/8, Cashmire (Cristina Toda) 0/4, Just Cruising (Natalia Golding) 4/4, Moon Mail (Jesus Echevarria Garmendia) 4/0.
3.    Canada 16 points : Zeke (Jenna Thompson) 0/8, Atlete Van t Heike (yann Candele) 4/0, Celena Z (Keean White) 8/4, Star Power (Ian Millar) 4/4.
4.   Italie 20 points : Loro Piana Quinta Roo (Lucia Vizzini) 0/12, R-Gitana (Fabio Brotto) 4/0, Neptune Brecourt (Luca Maria Moneta0 4/4, Lagerfeld (Giuseppe D'Onofrio) 4/8.
5.   Norvège 24 points : Blue Loyd 12 (Nina Braaten) 0/16; L'Espoir (Geir Gulliksen) 8/4, Coquette (Nicholai Lindbjerg) 0/4, Hoyo de Monterey (Stein Endrsen) 12/8.
6.   Autriche 36 points : (Chilli VanDijk (Stefan Eder) 8/0, Royal King of Darkness (Wolfgang Otschmaier) 8/32, Lassergut Moon de Reis (Claudia Neureiter) 12/12, Lualdi (Christian Schranz) 0/8.
7.    Finlande 44 points : Qui Vivra Verra (Satu Liukkonen) 12/20, Eafons Escape (Anna-Julia Kontio) 0/4, Calandro (Sebastian Numminen) 8/8, Talent (Nina Fagerstrom0 4/DNS.
8.    Hongrie 60 points : Sissi (James Wingrave) 8/4, Laslui (Mariann Hugyecz) 12/8, Santiago (Gyula Szuhai) 16/24, Moosbachhofs Goldwing (Sandor Szasz) 4/DNS.

(avec communiqué)

À lire également...

Réagissez