Rodrigo Pessoa et Baloubet du Rouet, une passion tumultueuse

Crédit : Scoopdyga

Lundi 01 août - 15h49

Rodrigo Pessoa et Baloubet du Rouet, une passion tumultueuse

Triples vainqueurs de la finale de la Coupe du monde, Rodrigo Pessoa et Baloubet du Rouet n'ont pas brillé qu'en indoor, loin s'en faut. En 2000 à Sydney comme en 2004 à Athènes, le Brésilien et son inimitable Selle Français ont marqué l'histoire des Jeux olympiques, pour le pire et surtout pour le meilleur !

Octobre 1998. Tandis que son fils, Rodrigo, se couvre d'or avec Lianos, Nelson Pessoa termine onzième des Jeux équestres mondiaux de Rome. Le Brésilien y accomplit une bien belle prestation avec un Selle Français de neuf ans répondant au nom de... Baloubet du Rouet. Cette performance laisse présager d'un grand avenir pour ce couple, qui s'est déjà illustré sur pas mal d'autres terrains de concours. Pourtant son sort est déjà scellé. S'étant résolu cinq moins plus tôt à mettre un terme à sa grande et belle carrière de compétiteur, Neco confie le puissant alezan à Rodrigo, alors âgé de vingt-six ans. Cette passation de pouvoir donne le coup d'envoi d'une histoire hors du commun. 
Six mois plus tard à Helsinki, Rodrigo et Baloubet s'adjugent leur première finale de Coupe du monde. Des débuts marquants, à l'image de ce duo tout à fait atypique. "Dès le jour où je l'ai passé à Rodrigo, il est devenu extraordinaire", salue Nelson Pessoa. 

La suite de ce portrait richement illustré est à lire dans le Hors-Série de Grand Prix Magazine dédié à quinze incroyables destinées olympiques.

Abonnez-vous à Grand Prix Magazine ici
Ou achetez-le ici

À lire également...

Réagissez