Regain de forme pour Orient Express et Patrice Delaveau à La Corogne

Patrice Delaveau et Orient Express se sont offert le Grand Prix du CSI 4* de La Corogne, malgré une baisse de forme le mois dernier.
Crédit : Scoopdyga

Dimanche 31 juillet - 20h59 | Léa Dall'Aglio

Regain de forme pour Orient Express et Patrice Delaveau à La Corogne

C'est un Orient Express*HDC en grande forme qu'a monté Patrice Delaveau ce week-end, dans le CSI 4* de La Corogne. Le couple vice-champion du monde a non seulement signé deux belles performances dans les épreuves de vendredi, mais il s'est surtout offert le Grand Prix ce dimanche, devant l'Egyptien Abdel Saïd et l'Espagnol Sergio Alvarez Moya.

"On le veut aux Jeux olympiques", "Il ne lui aura manqué que deux semaines"... Sur Facebook, les fans adressent des félicitations, tout en regrettant la non-sélection du couple pour l'échéance brésilienne. Quel couple ? Celui formé par Patrice Delaveau et Orient Express*HDC bien sûr ! 

Car quelques semaines après avoir été écartés de l'équipe de France en raison d'une baisse de régime, voilà que les vice-champions du monde (lors des Jeux équestres mondiaux de Caen en 2014) illuminent les terrains de concours par leur talent. Le cavalier normand s'est en effet imposé dans le Grand Prix du CSI 4* de La Corogne, ce dimanche. 

Aux rênes de son étalon de quatorze ans, il a devancé d'une seconde les quatre autres concurrents sans pénalité au barrage, signant un chronomètre de 34,71 secondes. L'Egyptien Abdel Saïd, déjà vainqueur d'une épreuve majeure vendredi, a lui franchi la ligne d'arrivée en 35"80, sur le dos de sa KWPN de neuf ans, California. Un temps de 36"42 a ensuite permis à l'Espagnol Sergio Alvarez Moya de monter sur la troisième marche du podium. Il évoluait sur un fils de Baloubet du Rouet, Arraya. 

Mathieu Billot classé, un bon week-end pour les Français

Un autre tricolore a pris le départ du barrage dans le Grand Prix : Mathieu Billot. Associé au Selle Français Shiva d'Amaury, avec lequel il avait remporté son premier CSI 4* à Bourg-en-Bresse en mai dernier, il est parvenu à se qualifier pour la deuxième manche malgré quatre points sur la piste. Mais une seconde faute le condamne à la neuvième place, malgré un bon chronomètre de 37"27.

Le week-end lui a plutôt (très) bien réussi, puisque le Normand a également été classé cinquième avec Regain d'Helby dans la Chasse samedi, avant de remporter une autre épreuve de vitesse, cette fois-ci aux rênes de Vedette Z... devant Patrice Delaveau. Surtout, ce dimanche, il s'est imposé dans les deux premières épreuves de la journée, une Accumulator et une vitesse, avec ces deux montures.

Deux autres Français concouraient dans le Grand Prix. Julien Anquetin termine à la trentième place sur Pompon Rouge, après un parcours entaché de douze points. Aldrick Cheronnet, aux rênes de Ciska van Paemel Z, se classe trente-sixième, avec quatorze pénalités au compteur. 
 

À lire également...

Réagissez