’’Vivre les JO comme le meilleur concours de la saison’’, Thibaut Vallette

Crédit : Scoopdyga

Lundi 25 juillet - 10h31 | Pauline Chevalier et Johanna Zilberstein

’’Vivre les JO comme le meilleur concours de la saison’’, Thibaut Vallette

Double médaillé de bronze aux derniers championnats d'Europe, le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette va vivre dans quelques jours ses premiers Jeux olympiques avec son excellent Qing du Briot*ENE-HN. En plein stage de préparation avec l'équipe de France à Saint-Martin-de-Bréhal, l'écuyer du Cadre Noir a accepté de se livrer sur la tant attendue échéance, à l'occasion de la journée pré-olympique organisée le 18 juillet dernier par la Fédération française d'équitation.

Désormais en partance pour les Jeux olympiques de Rio, le Lieutenant-Colonel Thibaut Vallette a passé une saison 2016 pas toujours facile nerveusement, courant après une sélection. ’’J’ai été assez tendu pendant la saison. Les Jeux olympiques sont un objectif dont tout cavalier rêve.’’ Car jongler entre les casquettes de compétiteur et écuyer du Cadre Noir ne permet pas de sortir en compétition aussi souvent que les complétistes à plein temps. ’’Qing du Briot*ENE-HN, mon cheval, est en forme mais il a peu couru et il me fallait donc être performant à chaque sortie pour convaincre le staff fédéral de me choisir. Aujourd’hui, cet objectif est atteint et je peux souffler.’’
Doubles médaillés de bronze aux derniers championnats d’Europe, Thibaut et Qing vont une nouvelle fois porter les espoirs du pays quant à une médaille olympique. Il faut dire que la France n’a jamais semblé disposer d’une équipe aussi forte, qui se prépare en ce moment même à Saint-Martin-de-Bréhal. ’’Nous avons une belle équipe et un super staff qui nous entoure tout le temps et nous aide. En ce moment, à Granville, nous réglons les imperfections et travaillons la mise en souffle. J’adore ce travail de préparation. Et puis les conditions sont idéales.’’
Une dernière mise en jambes donc, pour Qing du Briot*ENE-HN, après une dernière sortie lors du Grand National du Haras du Pin qui n’a pas comblé les espérances de son pilote. ’’Qing va très bien, il est prêt. L’épreuve du Pin ne s’est pas passée comme prévue car j’étais fatigué et je n’étais pas vraiment dans mon dressage. Du coup, il n’était pas aussi brillant que ce qu’il peut faire car je n’étais pas en pleine possession de mes moyens. J’aurais pu avoir une note nettement meilleure. Mais sur le cross et sur l’hippique, il a très bien sauté.’’
Samedi, les cinq chevaux de l’équipe de France de concours complet s’envoleront pour le Brésil. Un long voyage en avion pour les équidés, qui n’ont pas forcément l’habitude. ’’Je suis un peu inquiet par rapport au voyage car ce sera la première fois en avion’’, avoue Thibaut Vallette. ’’Heureusement, Thomas, le groom de Karim Laghouag, qui fait le voyage, commence à connaître Qing car nous nous voyons souvent en concours. Normalement, Qing voyage plutôt bien.’’ De la nouveauté pour les chevaux, mais aussi pour leurs cavaliers, l’ambiance des Jeux olympiques n’étant semblable à rien. ’’Une fois là-bas, je ferais en sorte de me mettre dans ma bulle afin de vivre les JO comme le meilleur de mes concours de la saison. En fonction des jours de dressage, je pourrai peut-être voir autre chose mais j’avoue que j’aime rester avec mon cheval. Par contre, j’espère pouvoir vivre le défilé d’ouverture.’’

À lire également...

Réagissez