Changements de dernière minute dans les sélections olympiques

Crédit : Scoopdyga

Jeudi 21 juillet - 10h17 | Johanna Zilberstein

Changements de dernière minute dans les sélections olympiques

La liste des engagements définitifs pour les Jeux olympiques de Rio 2016 a été publiée hier soir par la Fédération équestre internationale. L’occasion pour les fédérations de procéder aux changements de dernières minutes mais aussi de découvrir les sélections de celles qui n’avaient pas encore annoncé leur choix officiellement.

Cette fois, c’est définitif. Depuis lundi minuit, les fédérations ont déposé leurs engagements définitifs pour les Jeux olympiques de Rio. Désormais, seuls les cavaliers dont le nom apparaissent sur cette liste peuvent participer à l’échéance brésilienne. En effet, plus aucun cavalier ne peut maintenant prétendre fouler la piste de Deodoro s’il n’est pas engagé. Ainsi, en cas de forfait d’un couple, il ne pourra pas être remplacé si sa fédération n’a pas nommé de réserviste. Si un couple individuel ne prend finalement pas part à la compétition, c’est donc sa nation entière qui sera privée de Jeux olympiques. Pour parer à toute éventualité, certaines fédérations nationales ont donc opéré quelques modifications de dernières minutes.
En saut d’obstacles, quelques changements notables sont donc à retenir. Ainsi, lors de la publication de la liste par la Fédération équestre internationale, Rodrigo Pessoa, initialement nommé réserviste, avait été remplacé par Felipe Amaral. Mais ce matin, après une mise à jour, le champion olympique 2004 est de retour en numéro cinq, avec Citizenguard Cadjanine Z. Côté colombien, du changement également puisque Daniel Bluman, qui avait opté pour Apardi, montera finalement Sancha LS. Si l'Allemand Ludger Beerbaum, sélectionné avec Casello, apparaît désormais avec Chiara, c'est pourtant bien l'alezan qu'il emmènera à Rio, comme il l'a confirmé ce matin à GrandPrix-Replay. Le Qatar et l’Ukraine, qui n’avaient pas encore annoncé de sélection, ont quant à eux mis cinq cavaliers en lice : Hamad Ali Mohamed at-Attiyah sur Appagino 2, Ali Yousef al-Rumaihi sur Gunder, Ali al-Thani sur First Devision, Bassem Hassan Mohammed sur Dejavu et Faleh Suwead al-Ajami (réserviste) pour le pays du Golfe, et Ulrich Kirchhoff sur Prince de la Mare, Cassio Rivetti sur Fine Fleur du Marais, Ferenc Szentirmai sur Chadino et René Tebbel sur Zipper pour l’Ukraine, alors que le rôle de réserviste sera tenu par Ferenc Szentirmai, qui emmènera également Chaccland. La fédération suisse n’ayant pas révélé son couple numéro cinq, il aura donc fallu attendre pour le connaître. Il s’agit finalement de Paul Estermann et Castelfield Eclipse. Côté individuel, l’Irlande sera évidemment représentée par Greg Patrick Broderick et MHS Going Global, la Belgique par Jérôme Guéry sur Grand Cru van de Rozenberg et Nicola Philippaerts sur Zilverstar T, la Colombie par Daniel Bluman sur Sancha LS donc et René Lopez sur Con Dios II, l’Égypte par Karim Elzoghby sur Amelia, l’Italie par Emanuele Gaudiano et Caspar 232, le Maroc par Abdelkebir Ouaddar et Quickly de Kreisker et le Portugal par Luciana Diniz et Fit For Fun 13. Pour Taïpei, la Turquie et le Venezuela, dont on ne connaissait pas encore les représentants, il s’agira respectivement de Isheau Wong sur Zadarijke V, Omer Karaevli sur Roso au Crosnier et Emanuel Andrade sur Hardrock Z et Pablo Barrios sur Antares.

À lire également...

Réagissez

  • Yuli Kaa - le 21/07

    La selection du Qatar est étonnante côté chevaux! Les excellents Palloubet et Vienna sont absents. Bassem part avec un cheval irrégulier alors qu'il a dans son piquet de véritables stars. J'aurais plutôt vu Palloubet, Victoria, Amstrong ou California plutôt que Dejavu.