''Monter à cheval à Aix est simplement indescriptible'', Philipp Weishaupt

Crédit : Scoopdyga

Mercredi 20 juillet - 09h51 | Communiqué

''Monter à cheval à Aix est simplement indescriptible'', Philipp Weishaupt

Dimanche dernier, Philipp Weishaupt a signé sa plus belle victoire en s’adjugeant le Grand Prix du CHIO d’Aix-la-Chapelle, une épreuve et un parcours difficiles dont peu de cavaliers ont réussi à sortir sans encombre. Le cavalier allemand revient sur sa victoire et sur ses objectifs pour le circuit du Rolex Grand Slam.

Félicitations pour votre victoire dans le "Rolex Grand Prix" du CHIO d’Aix-la-Chapelle – une victoire dans un Majeur durement gagné ...
C’est le moins que l’on puisse dire! Lors de la reconnaissance du parcours, je me suis dit qu’aujourd’hui, cela allait être véritablement difficile. Les obstacles étaient très exigeants, le chronomètre serré. Étant dans les premiers concurrents de l’épreuve, je n’avais pas la meilleure place de départ. Mais je suis heureux qu’au final cela me conduise à la victoire. Tout s’est déroulé simplement pour moi aujourd’hui, ce fut un jour parfait. Aussi longtemps que je m’en souvienne, c’était un rêve de gagner ici. J’avais cinq ans la première fois que je suis venu au CHIO d’Aix-la-Chapelle, et lorsque je passais devant le panneau recensant les noms des vainqueurs, je me disais : un jour, je serai à cette place ! Mais jamais je n’aurais imaginé que ce rêve se réaliserait. D’ailleurs, je ne le réalise pas encore vraiment. 

Vous étiez à Calgary durant quatre semaines et vous avez participé à quelques concours internationaux à Spruce Meadows. Est-ce la clé de votre succès ? Avez-vous apporté l’énergie de Calgary jusqu’à Aix-la-Chapelle ?
Oui, je pense que cela m’a aidé et que c’est même la cause essentielle de mon succès. À Spruce Meadows, j’ai pu préparer mon cheval, LB Convall, à l’atmosphère impressionnante d’Aix-la-Chapelle, pour qu’il se sente dès le début à l’aise ici. C’était mon plan, et cela a fonctionné!

Comment avez-vous vécu le Grand Prix Rolex ?
C’était tout simplement énorme – des premiers instants à la remise des prix. À Aix-la-Chapelle, les tribunes sont toujours complètes, le public enthousiasmé par le sport. S’ajoute à cela ce grand terrain en herbe et l’histoire du concours. Pouvoir monter à cheval ici est simplement indescriptible. Je suis très fier d’avoir remporté le Grand Prix Rolex, parce que Rolex est synonyme de sport de haut niveau. Je ne pourrai jamais être suffisamment reconnaissant d’avoir vécu une telle journée!

Avec cette victoire, votre Rolex Grand Slam personnel vient de débuter. Comment évaluez-vous vos chances de remporter ce titre ?
Ce que Scott Brash a réussi l’année dernière est tout simplement unique. Gagner deux majeurs successivement, c’est déjà extrêmement difficile – et cela sans mentionner la victoire dans le Grand Chelem. Je ne m’attends pas à suivre les traces de Scott.  Mais j’ai, avec Convall, un cheval exceptionnel. Il n’a que neuf ans et peu de concours de haut niveau à son actif. Ce qu’il a accompli ici à Aix-la-Chapelle, face aux meilleurs couples du monde, montre à quel point il est extraordinaire.  Je tiens ma chance!

Donc, nous allons vous revoir en septembre au Spruce Meadows Masters de Calgary ?
C’est certain! Je voulais de toute façon m’y rendre, quel que soit le résultat ici, à Aix-la-Chapelle. Naturellement, ma victoire dans le Majeur m’y encourage un peu plus encore. Je suis impatient de relever ce nouveau défi et de m’y attaquer dès aujourd’hui!

À lire également...

Réagissez