La liste des couples éligibles se raccourcit pour l'Ukraine qui ne renonce pas à Rio

L'excellent Chadino a de grandes chances d'être du voyage avec Ferenc Szentirmai.
Crédit : Scoopdyga

Lundi 11 juillet - 15h11 | Johanna Zilberstein

La liste des couples éligibles se raccourcit pour l'Ukraine qui ne renonce pas à Rio

Alors que le sort des cavaliers ukrainiens de saut d'obstacles semblait incertain en vue des Jeux olympiques de Rio, l'équipe pourrait finalement bien se rendre au Brésil. Le rachat de quarante-quatre chevaux par l'Allemand Paul Schockmöhle pourrait ainsi permettre à six des treize couples de la liste longue de prendre part à l'échéance olympique. Explications.

La semaine dernière, l'annonce avait fait l'effet d'une bombe. L'immunité parlementaire d'Oleksandr Onyshchenko, chef d'équipe, cavalier et propriétaire des chevaux ukrainiens, levée, l'équipe de saut d'obstacles semblait difficilement pouvoir prétendre à participer aux Jeux olympiques. En effet, Onyshchenko menacé, l'Allemand Paul Schockemöhle avait alors racheté quarante-quatre chevaux au milliardaire urkrainien dans le but disait-il "d'envoyer l'Ukraine aux Jeux olympiques". Pourtant, le règlement olympique est très clair : si un cheval veut être éligible pour participer aux JO, il doit impérativement appartenir en partie – même infime – à un propriétaire de la nationalité du pays qu’il représente. 
C'est donc assez logiquement les chevaux chevaux présents sur la liste longue olympique apparaissent aujourd'hui dans la base de données de la Fédération équestre internationale (FEI) avec un ou plusieurs nouveaux propriétaires, leur permettant ou non d'être encore éligibles pour les Jeux olympiques. Ainsi, seuls six des treize chevaux pré-engagés à Rio sont encore en course. Dinero de Laubry, qui apparaissait sous la selle d'Anisa Danilova, Calcourt Falklund, qui devait être monté par Oleksandr Onyshchenko, Gabbiano 11, présenté avec Ulrich Kirschhoff, ainsi qu'Air Chin Z, Quickdiamond et Forlap, réservistes avec René Tebbel, Ferenc Szentirmai et Cassio Rivetti, ne sont plus en mesure de prétendre à un voyage au Brésil puisque désormais entièrement propriétés de l'Allemand Schokemöhle. Quant à Carlina, si elle apparaît toujours sous pavillon ukrainien, son propriétaire est toujours Oleksandr Onyshchenko, dont le sort n'est toujours pas fixé.
Restent donc en course Fine Fleur du Marais, Chadino, Chaccland, Cooper 75, Zipper et Prince de la Mare. Exceptés Chadino et Cooper, tous sont désormais propriété de Paul Schockemöhle et de leur cavalier respectif. Chadino appartient quant à lui à la Libanaise Jasmine Busson et à son cavalier Ferenc Szentirmai tandis que Cooper est propriété de l'Ukrainien Aleksandr Tsapin. Il y a donc de fortes chances pour que l'Ukraine soit représentée par Cassio Rivetti sur Fine Fleur du Marais, Ulrich Kirchhoff sur Prince de la Mare, Ferenc Szentirmai sur Chadino ou Chaccland et René Tebbel sur Cooper ou Zipper.

À lire également...

Réagissez