Le compte à rebours est lancé pour les championnats d’Europe

Crédit : Frédérique Monnier

Mercredi 06 juillet - 12h00 | À Lamotte-Beuvron, Frédérique Monnier

Le compte à rebours est lancé pour les championnats d’Europe

À l’issue des championnats As Poneys Élite de saut d’obstacles, concours complet et dressage, remportés respectivement par Léo Pol Pozzo sur Shamrock du Gîte, Victoire de Muizon sur Mon Nantano de Florys* SL et Manon Desjardin sur Domenik, une conférence de presse a été organisée pour revenir sur ces championnats et faire le point en vue des championnats d’Europe Poneys qui auront lieu du 15 au 21 août à Vilhemsborg, au Danemark.

Pour Olivier Bost, sélectionneur national de saut d'obstacles Poneys ’’le championnat 2016 s’est bien passé avec une très belle finale. Nous avons proposé un parcours assez light le premier jour où il y a eu sept ou huit sans-faute. Le deuxième jour, cela a été plus gros pour sélectionner. La finale a été un peu plus technique’’. ’’Dans l’ensemble, j’ai trouvé que les poneys avaient bien sauté’’, s’est réjoui le sélectionneur.
Opinion partagée par Michel Asseray, Directeur technique national adjoint en charge du concours complet. ’’Nous avons eu une belle compétition même si nous avons eu un peu peur pour le terrain en raison des inondations au mois de juin. Mais celui-ci a été acceptable.’’
Côté dressage, le bilan est également bon. ’’Il y eu beaucoup de pression lors de ce championnat, ce qui est formateur pour les jeunes’’, a expliqué Emmanuelle Schramm, DTN adjointe en charge du dressage. ’’Tout le monde s’est bien battu.’’
Comme les championnats d’Europe auront lieu à la fin du mois d’août, les sélections ne seront pas données dans l’immédiat, à l’exception du dressage où la composition de l’équipe de France va être donnée dans la semaine. Les jeunes dresseurs retenus iront à Compiègne début août, où sera organisé une étape de la Tournée des As.
Pour le complet, rendez-vous sera donné à Jardy, du 21 au 24 juillet, pour laquelle une liste de huit cavaliers sera donnée dans les prochains jours. Après cela, les six couples en partance pour le Danemark seront annoncés, avant d’être regroupés à Saumur, du 8 au 10 août.
En saut d’obstacles, Olivier Bost va donner une longue liste de sept ou huit noms cette semaine. Ils participeront à la TDA de Saint-Lô début août, à l’issue de laquelle, cinq cavaliers décrocheront leur ticket pour le Danemark.

Vision à long terme pour le dressage

Emmanuel Quittet, sélectionneur national de concours complet Poneys, n’y va pas par quatre chemins sur les chances de décrocher une médaille européenne : ’’Les choses sont claires : nous partons pour une médaille ! En dessous de l’or, ce sera une déception et ne pas avoir de médaille sera un échec’’. ’’Nous avons des cavaliers expérimentés’’, ajoute Michel Asseray. ’’Nous avons un bon groupe dont trois cavaliers qui étaient à Malmö l’an passé et cela va être difficile de choisir. L’important est de réfléchir à une bonne stratégie d’équipe.’’
En CSO, Olivier Bost peut aussi compter sur une bonne équipe : ’’Nous avons cette année un groupe que l’on apprécie d’emmener en concours à l’étranger. Ils ont l’énergie et l’envie de se battre. Nous avons envie de rapporter une médaille, ce qui est possible car nous avons des cavaliers solides. Mais il faut aussi avoir de la chance car sept ou nations sont capables d’aller chercher une médaille.’’
 
Les ambitions du dressage sont plus modestes comme l’affirme Muriel Léonardi : ’’Cette année, nous sommes repartis avec une équipe nouvelle composée de cavaliers ayant moins d’expérience que ceux de l’an passé. Mais nous avons deux poneys, Osborne et Domenik, qui tournent à plus de 69 %, ce qui peut nous ouvrir les portes de l’Individuel et de la Libre’’. Le dressage table plus sur une politique à long terme, ce qui est facilité par l’intégration des poneys dans les stages fédéraux Enfants, Juniors et Jeunes Cavaliers. ’’Grâce à ce regroupement, nous commençons à avoir une filière dressage car ceux qui sortent des Poneys sont tout de suite intégrés dans les Juniors’’, remarque Emmanuel Schramm. ’’Nous souhaitons bien sûr avoir des résultats aux championnats d’Europe mais notre véritable objectif pour les Poneys est d’en faire de bons Seniors en passant par toutes les étapes de la filière haut niveau.’’

À lire également...

Réagissez