Simon Delestre retrouve son brassard de numéro un mondial

Simon Delestre, en grande partie grâce à la troisième place du fabuleux et régulier Qlassic Bois Margot à Saint-Tropez, a retrouvé son trône.
Crédit : Marco Villanti

Mardi 05 juillet - 15h02 | Yeelen Ravier et Anoush Morel

Simon Delestre retrouve son brassard de numéro un mondial

Les écarts de points étaient serrés, mais Simon Delestre vient bien de retrouver sa place de numéro un mondial. Fort de récents classements et victoires avec Qlassic Bois Margot et Chesall Zimequest, le Tricolore domine à nouveau, devançant Christian Ahlmann et McLain Ward.

Cédant son brassard de numéro un mondial le mois dernier au profit de McLain Ward, Simon Delestre l'a retrouvé ce mois-ci. Gagnant de précieux points au CSI 5* de Saint-Tropez grâce à une victoire avec Chesall Zimequest et la troisième place de Qlassic Bois Margot dans le Grand Prix, le Lorrain est parvenu à revenir sur le devant de la scène. "C’est exceptionnel d’être numéro un mondial, et vraiment incroyable d’accéder à ce rang-là. C’est toujours une grande satisfaction, un plaisir partagé avec tous ceux qui me soutiennent, mes sponsors, mes propriétaires et ma famille. C’est vraiment une récompense générale.", s'exprime-t-il. Une remontée qui illustre également une bonne préparation pour les Jeux de Rio. "Je me sens bien, surtout après les performances de Ryan ce week-end et la façon dont il a sauté. C’était un des derniers gros parcours avant Rio, c’était donc important qu’il soit en forme et il a répondu présent! Il y a 80 % de la préparation qui est déjà faite. Nous avons suivi le planning, et il faut maintenir le cap."

L'Américain McLain Ward, malgré d'excellents résultats au CSI 4* de Devon et sa troisième dans le Grand Prix de Rotterdam avec Azur, a dû s'avouer vaincu, rétrogradé à la troisième place. Christian Ahlmann gagne du terrain et s'intercale entre les deux battants. Pénélope Leprevost et Kevin Staut, les deux autres Tricolores du top 10, conservent leur quatrième et septième places, tandis que Kent Farrington et Scott Brash s'intervertissent les cinquième et sixième. Daniel Deusser, profitant de sa victoire à Knokke dimanche dernier, et Bertram Allen, montent tous les deux d'un rang, s'installant huitième et neuvième. Gregory Wathelet ferme lui la marche du top 10.

Edwina Tops-Alexander continue de gagner du terrain et passe de la dix-septième à la quatorzième position. Eric Lamaze en fait de même en sautant huit places, seizième. Mais la plus grosse remontée est à remettre au compte du Belge Nicola Philippaerts, passant de la soixante-et-unième place à la trente-troisième. Rolf-Göran Bengtsson perd une place, malgré son podium monégasque, sa victoire à Paris n'étant pas comptabilisée dans le mois de juin. Patrice Delaveau chute également, dix-septième. À contrario de son coéquipier, Roger-Yves Bost remporte des points et s'installe vingt-troisième. Julien Epaillard est cinquante-et-unième, dernier Français dans le top 100.
 

À lire également...

Réagissez