Daniel Deusser souffle la victoire à Philippe Rozier à Knokke

Crédit : Scoopdyga

Dimanche 03 juillet - 21h30 | À Knokke, Mathilde Wavrant

Daniel Deusser souffle la victoire à Philippe Rozier à Knokke

L’Allemand Daniel Deusser s’est adjugé le Grand Prix CSI 5* de Knokke, cet après-midi. Il a devancé le Tricolore Philippe Rozier, deuxième avec Rahotep de Toscane, et le Suisse Steve Guerdat, troisième sur Nino des Buissonnets.

 - Daniel Deusser souffle la victoire à Philippe Rozier à Knokke

Philippe Rozier et Rahotep de Toscane ont livré une superbe démonstration cet après-midi.
Crédit : Scoopdyga

En ce premier week-end de juillet, les rendez-vous équestres internationaux ne manquaient pas. Alors qu’une partie des meilleurs cavaliers mondiaux prenaient part au Longines Paris Eiffel Jumping, où le Grand Prix du Global Champions Tour est tombé dans l’escarcelle du Suédois Rolf-Göran Bengtsson, d’autres avaient choisi de faire le déplacement à Knokke-Heist, en Belgique. Parmi eux, les champions olympiques Nick Skelton et Steve Guerdat ou encore les amazones américaines Lucy Davis et Beezie Madden.  Pour la seconde édition du Knokke Hippique, Stéphane Conter, l’organisateur du concours, promettait encore de beaux moments de sport avec en prime pour le vainqueur du Grand Prix dominical, la chance de pouvoir repartir au volant d’un beau bolide aux nombreux chevaux sous le capot !
Quarante-neuf couples étaient annoncés au départ de ce Grand Prix côté à 1,60m.  Parti en ouvreur, le Belge Olivier Philippaerts n’a pu éviter une faute de son gris H&M Cabrio van de Heffinck, ainsi qu’un point de temps dépassé. Il ne faudra pas attendre bien longtemps pour voir le premier sans-faute arriver, signé par le couple qui représentera l’Irlande aux prochains Jeux olympiques, Greg Patrick Broderick et MHS Going Global. Il est rapidement imité par son compatriote Cian O’Connor avec Good Luck.  La série de sans-faute semble s’installer dans cette première manche, puisque l’on retrouve à mi-épreuve avant la courte pause, douze couples sans pénalités. Signalons la prestation de l’américaine Beezie Madden aux rênes d’un Quister impressionnant de force après avoir déséquilibré sa cavalière à la sortie du triple. En seconde partie d’épreuve, sept autres couples gagnent leur ticket pour le barrage tels les Belges Niels Bruynseels et Jos Verlooy, l’Allemand Daniel Deusser, le Suisse Steve Guerdat, le Turc Derin Demirsoy, l’Autrichien Max Kühner ou encore le Français Philippe Rozier. En revanche, Jérôme Hurel, qui jouait là son va-tout en vue des Jeux olympiques de Rio, doit se contenter de neuf points de pénalité avec Quartz Rouge.
Ils seront donc au total dix-neuf couples à en découdre dans ce barrage demandant rapidité, dextérité et précision.  Le premier à réussir le double sans-faute est l’Irlandais Greg Patrick Broderick, avec un temps de référence de 42’’62. Le Britannique Ben Maher l’imite à son tour avec Boomerang, abaissant le chronomètre à 40’’. Il faudra attendre le Suisse Romain Duguet avec Quorida de Treho pour voir une nouvelle prise de risques. Bien tenté mais deux barres tombent à terre.  La fin de ce barrage est à son apogée. Le Tricolore Philippe Rozier en selle sur son fidèle Rahotep de Toscane n’a pas dit son dernier mot. Il serre au maximum les virages, et survole les difficultés. Un parcours parfait en 39’’39. Restent Daniel Deusser et Steve Guerdat à pouvoir jouer les trouble-fête. Le cavalier allemand des écuries Stephex et sa jument Equita Van’t Zorgvliet concluent ce barrage en 39’’32 et l’emportent, alors que le Suisse et son olympique Nino des Buissonnets doivent se contenter de la troisième place avec 39’’96.
Néanmoins, pas de doute, ce Grand Prix annonce une haute lutte aux Jeux olympiques de Rio tant les ténors comme les outsiders semblent au mieux de leur forme.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez