Bosty termine son week-end parisien en beauté !

Crédit : Sportfot

Dimanche 03 juillet - 17h49 | À Paris, Johanna Zilberstein

Bosty termine son week-end parisien en beauté !

Roger-Yves Bost vient de remporter le Eiffel Sunday Challenge au Longines Paris Eiffel Jumping. Associé à Pégase du Mûrier, le Barbizonnais a été le meilleur et le plus rapide, laissant derrière lui l'Américaine Lauren Hough sur Ohlala et la Britannique Laura Renwick sur Bintng II.

Il fallait être rapide, adroit et sûr de ses contrats de foulées pour remporter le Eiffel Sunday Challenge, nouveauté au programme du Longines Paris Eiffel Jumping. Dans cette épreuve où la très grande majorité des obstacles était inspirée des œuvres de l’architecte Jean-Michel Wilmotte, il fallait être rapide et surtout très adroit. En effet, seule une difficile option menant à une délicate palanque offrait la victoire, alors que les barres trônaient à 1,55m du sol. Première cavalière en piste, l’Espagnole Pilar Cordon donne le ton avec Gribouille du Lys, signant un premier sans-faute en 73’’51. Mais l’Allemande Katharina Offel relance vite les enchères, abaissant le temps de référence à 64’’36 avec Cassisus. Peine perdue pour Harold Boisset, qui part très bien avec T’Obetty du Domaine avant d’écoper d’une faute sur la palanque permettant l’option courte. Partie vite également, la Suissesse Jane Richard Philips se fait avoir en fin de parcours, sur le dernier double avec Calinesse de Guldenboom. Associé à Talent des Moitiers, Cédric Angot, lui, écope de trois fautes, deux sur le triple puis une sur le dernier obstacle. Ça ne passe pas non plus pour Adeline Hécart et Pasha du Gué, qui fautent sur la palanque numéro six. Entre temps, le Turc Omer Karaevli a pris la tête des opérations avec Roso au Crosnier (61’’38), avant d’être détrôné par la Portugaise Luciana Diniz sur Lennos (58’’73). Mais la compétition est loin d’être terminée, et l’Américaine Lauren Hough relance les enchères avec Ohlala, bouclant en 57’11. L’Irlandais Denis Lynch manque la pole de peu avec All Star 5 (57’’72). Habituellement très à l’aise sur ce format d’épreuve, Julien Épaillard préfère jeter l’éponge après avoir enchainé deux fautes sur Cristallo A*LM. La Britannique Laura Renwick passe tout près de l’exploit mais ne rattrape pas l’Amércaine avec Bintang II (57’’49). Bien parti, Simon Delestre voit ses espoirs anéantis sur l’entrée du double, que Chesall*Zimmequest renverse. S’il part très vite, le Suisse Pius Schwizer se manque aussi avec PSG Future (quatre points). Finalement, Roger-Yves Bost s’empare du meilleur chronomètre avec le bondissant Pégase du Mûrier (56’’10), prenant la tête pour ne plus la lâcher. Dans sa course contre son coéquipier, Patrice Delaveau accroche une barre avec Léontine Lédimar Z, alors que Kevin Staut signe un parcours parfait mais pas assez rapide, tout comme Pénélope Leprevost sur Ratina d’la Rousserie.
C'est donc sur une Marseilaise que s'est terminé ce week-end de concours parisien, qui aura définitivement souri aux cavaliers tricolores.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez