Kent Farrington rapide comme une Gazelle à Calgary

Crédit : Sportfot

Dimanche 03 juillet - 09h21 | Johanna Zilberstein

Kent Farrington rapide comme une Gazelle à Calgary

Kent Farrington s'est offert le Grand Prix CSI 5* de Calgary, cette nuit. En selle sur l'aérienne Gazelle, l'Américain a bien devancé l'Irlandais Conor Swail sur Grafton et l'Américain Andrew Ramsay sur  California 62.

Le chef de piste irlandais Alan Wade a monté un parcours pour trente-quatre compétiteurs. À la fin de la première manche, sept d’entre eux ont décroché leur ticket pour la finale au chronomètre et cinq ont signé le double sans-faute.
L’Américain Andrew Ramsey a été le premier à boucler un double sans-faute avec California 62, terminant sur le rapide chronomètre de 37’’59 qui lui offre la troisième place finale. Le Mexicain Patricio Pasquel sur Babel, passe juste après le chronomètre de 37’’77, qui lui a donné la cinquième place. L’Allemand Philipp Weishaupt, en réussite sur le continent américain, mène LB Convall au double sans-faute, et son chronomètre de 37’’71 lui permet de terminer au pied du podium. Avant-dernier partant, l’Américain Kent Farrington ne met pas une barre à terre avec Gazelle, et boucle son parcours d’une manière supersonique, rentrant en 35’’78. Dernier partant, l’Irlandais Conor Swail, associé à Grafton, ne rattrape pas l’Américain et doit se contenter de la deuxième place avec 36’’17 au compteur. ’’Gazelle a vraiment bien sauté. Andrew a mis la barre très haute dès le premier passage. J’ai également eu quelques inquiétudes de savoir que Conor passait après moi. Avant-dernier n’est pas vraiment ma position favorite, mais je crois que j’ai réussi à aller assez vite pour lui mettre la pression et le pousser à la faute. Je suis très content de Gazelle.’’
Voilà qui ajoute une bonne performance à la saison de Kent Farrington et de sa jument de dix ans. De quoi prouver la bonne progression de cette fille de Kashmir van Schuttershoff. ’’J’ai vraiment de la chance d’avoir un super groupe de personnes qui permettent d’assurer ma carrière, dont Robin Parsky (co-propriétaire de Gazelle, ndlr)’’, a expliqué Kent Farrington. ’’Ils sont tous passionnés par le saut d’obstacles et ce dont nous avons tous besoin aujourd’hui pour concourir à ce niveau. J’ai pris le temps d’amener Gazelle à ce niveau et elle a bien évolué. Cet hiver, je l’ai emmené en Floride et elle n’était pas tout à fait prête dans les Grands Prix, alors je l’ai mise sur de plus petites épreuves afin qu’elle poursuive sa progression et, désormais, elle semble avoir trouvé ses marques au plus haut niveau.’’

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez