Jeudi 30 juin - 14h59 | Théo Caviezel

Cinq choses à savoir avant de partir à Lamotte-Beuvron

Vous êtes certainement déjà tous, soit dans votre camion sur la route, soit en train de chercher votre box dans les longues allées du Parc équestre fédéral de Lamotte-Beuvron, mais avez-vous pensé à tout avant de partir ? Le Generali Open de France, c'est "LE" plus grand rassemblement équestre au monde - rien que ça! - alors cela demande un minimum d'organisation et de connaissances ! GrandPrix-Replay se met au défi d'aider les petits nouveaux et les étourdis à trouver leur place dans cette fourmilière.

1. Lamotte-Beuvron, une fourmilière ? Oui !
En plus d'être le plus grand rassemblement équestre au monde, c'est également le plus grand parc équestre d'Europe (165 hectares). On pourrait croire qu'avec toute cette place, on ne risque pas de se bousculer. Eh bien non... Lamotte-Beuvron fourmille d'activité.
Il vous faut toujours avoir les yeux grands ouverts, car en plus d'y croiser des chevaux, vous pouvez également faire connaissance avec de nombreux, voire très nombreux vélos.
 
2. Repérer le poste de secours
Justement, entre les chevaux et vélos en masse, et ce dans tous les sens, on n’est pas à l'abri d'un accrochage ! Alors le mieux, c'est de savoir où est le poste de secours, pour soigner les petits bobos. Allez, on est gentils : il est perpendiculaire à la zone d'accueil, en face des boxes rouges.
 
3. Il peut faire très chaud...
Lamotte, c'est tout ou rien. Alors mieux vaut mettre dans le coffre toutes les affaires pour faire face à plus de 30°C, et prévoir une remorque derrière avec des équipements de circonstance. En période de forte chaleur, l'objet indispensable pour les chevaux est le ventilateur. Branchez-le (avec précaution) dans un angle de votre box, il vous remerciera.
En ce qui vous concerne, crême solaire, casquette ou chapeau, brumisateur, et toute la tenue "plage" sont à mettre dans votre valise. Pour les adeptes de tongues, il nous semble important de rappeler que commencer les championnats de France avec trois orteils écrasés par un sabot de cheval est assez gênant.
 
4. …ou très humide !
Sans entrer dans les détails, une année sur deux, on a droit à quelques caprices de Dame nature... Pour contrer cela, il vous faut déjà, si vous dormez sur les parcelles, investir dans une tente waterproof ! Indispensable également, des piquets de compétition pour planter votre tente, si vous ne voulez pas qu'au premier orage elle se retrouve encastrée dans la caravane de la parcelle voisine.
Les bottes en caoutchouc sont bien sûr à prévoir, ainsi que tous les équipements imperméables pour vous et votre cheval.
 
5. Faites des économies avant le grand départ
Votre Bayonne sur le bord du bureau est plein de petite monnaie ? Il est temps de prendre le marteau et d'enfin libérer le butin qui se cache à l'intérieur. Il serait dommage de baver devant les dernières collections présentées à prix salon sans pouvoir craquer, non ?

À lire également...

Réagissez