Marc Dilasser reverdit à Fontainebleau!

En quatre parcours, Marc Dilasser et Cliffton n'ont pas renversé la moindre barre sur le Grand Parquet de Fontainebleau.
Crédit : PSV Morel

Dimanche 26 juin - 19h47 | À Fontainebleau, Sébastien Roullier

Marc Dilasser reverdit à Fontainebleau!

Marc Dilasser a été sacré champion de France Pro Élite de saut d’obstacles, en fin d’après-midi à Fontainebleau. Associé à Cliffton, le Breton installé dans l’Orne a devancé un autre Breton, Simon Le Vot, deuxième sur Quadillac les Parts, et l’Eurélien Jérôme Hurel, troisième sur Urano de Cour au Bois. Un beau champion pour un beau championnat, disputé sous le soleil et sur un Grand Parquet en parfait état.

 - Marc Dilasser reverdit à Fontainebleau!

Marc Dilasser, Simon Le Vot et Jérôme Hurel, félicités par tous les officiels de ce Master Pro.
Crédit : PSV Morel

Entre l’été 2013 et le début de l’année 2014, Marc Dilasser avait vendu coup sur coup Dame Blanche van Arenberg, Qamaïeu de Montsec et Obiwan de Pilière, ses trois meilleurs chevaux, disparaissant du même coup des écrans radar d’un très haut niveau qu’il avait côtoyé avec succès pendant trois saisons. Deux ans et demi plus tard, il a été sacré champion de France Pro Élite pour la première fois de sa carrière, cet après-midi à Fontainebleau. Armé de nouveaux chevaux, installé dans de nouvelles écuries au Merlerault dans l’Orne, et épaulé par une solide équipe, le Breton a su se remettre en question et repenser son système pour mieux rebondir. Ce titre conquis sans toucher la moindre barre avec Cliffton, un très prometteur cheval de neuf ans, vient donc récompenser ce travail au meilleur moment. En effet, outre sa qualification automatique dans tous les Grands Prix internationaux disputés en France, Marc Dilasser devrait bénéficier de quelques sélections en CSI 5*, probablement cet automne et au printemps prochain. Voilà de bien belles perspectives en année post-olympique!
Cet après-midi, sous un ciel plutôt clément et une pelouse de très belle tenue, trente et un couples se sont élancés à l’assaut de la finale en deux manches à 1,50m concluant ce championnat de France Pro Élite, épreuve reine d’un Master Pro reprogrammé assez judicieusement à la fin du mois du juin, et également support d’une étape du Grand National. Profitant de la déclivité et des grandes dimensions du Terrain d’Honneur du stade équestre bellifontain, l’équipe de chefs de piste conduite par Michel Chambon a proposé une première manche particulièrement technique et exigeante, sans toutefois exagérer en termes de cotes.
Il n’y a guère eu que cinq sans-faute, signés par Julien Anquetin, Olivier Guillon, Olivier Robert, Jérôme Hurel et Marc Dilasser, associés respectivement à un excellent Quanan Rouge, une Serise du Bidou très à l’aise sur cette hauteur, une Quenelle du Py vaillante et aux ordres, un Urano de Cour au Bois impeccable et un Cliffton parfaitement frais et dispo. À noter qu’après un début de championnat relativement difficile, Aymeric de Ponnat s’est rassuré avec Ricoré Courcelle, ne concédant que deux points de temps tandis que Simon Le Vot, en verve depuis jeudi, a bouclé ce premier acte avec un point sur sa toute bonne Quadillac les Parts. En revanche, les affaires se sont sérieusement corsées pour Alix Ragot, Louis Bouhana et Alexis Borrin, respectivement quatrième, deuxième et leader au classement provisoire après la deuxième épreuve disputée hier. Deux fautes pour le premier, dont la jument Thaïs de Pégase a semblé moins aérienne qu’hier ; une pour le second sur la cinquième difficulté du tracé avec un Qlandestin SAS impeccable pour le reste ; et seize points pour le troisième, associé à un Ruby de la Fosse quelque peu éprouvé après deux très bonnes premières épreuves.

Une seconde manche moins sélective

 Assez clairement, à ce stade, le plus dur était fait dans ce championnat. La seconde manche s’est avérée beaucoup moins sélective, onze des dix-neuf partants la bouclant sans encombre. Chapeau à Julien Anquetin, Olivier Guillon, Olivier Robert et Marc Dilasser, les quatre doubles sans-faute de cette finale. Ils repartent ainsi de Fontainebleau avec de vrais enseignements quant à la capacité de leurs chevaux à tenir la distance dans un championnat. Dans le money-time, quelques couples ont tout de même laissé des plumes sur cet ultime parcours. Ainsi, la sortie du double numéro sept, avant-dernier obstacle, a privé Louis Bouhana du podium. Le Breton a dû se contenter de la sixième place. Jérôme Hurel, lui, s’est incliné dès le numéro deux, mais Urano, son troisième cheval, a tenu le choc par la suite, ce qui lui a permis d’accrocher une bonne troisième place.
De leur côté, Simon Le Vot et Marc Dilasser n’ont pas craqué et bien mérité les médailles d’argent et de bronze de ces championnats. Au pied du podium, on retrouve Olivier Robert à la quatrième place, juste devant Fabrice Dumartin, cinquième avec un Cannavaro qui a conclu ce championnat sur une très bonne note après avoir remporté la Chasse jeudi, puis concédé une faute hier et une autre en première manche cet après-midi. Cyril Bouvard, Olivier Guillon et Yannick Gaillot referment le top dix de ce rendez-vous national réussi.
 
Les résultats de la finale en deux manches des Pro Élite ici
Le classement final du championnat Pro Élite ici

À lire également...

Réagissez