Reconnaissez le parcours de la Coupe des nations avec Bosty !

Crédit : Scoopdyga (archives)

Vendredi 24 juin - 14h35 | À Rotterdam, Johanna Zilberstein

Reconnaissez le parcours de la Coupe des nations avec Bosty !

Avant le coup d'envoi de la Coupe des nations de Rotterdam, cinquième étape du circuit, Roger-Yves Bost, réserviste de cette équipe de France, a accepté dévoiler les dessous du parcours de douze obstacles composé pour l'occasion à GrandPrix-Replay.

Le vertical n°1 : ’’Il n’est pas très gros mais peut faire des fautes.’’
 
L’oxer n°2 : ’’Avant, il faut faire le tour, l’oxer n’est pas très gros mais assez sautant. ’’
 
Le vertical n°3 : ’’Six foulées normales pour venir dessus, pas de difficultés particulières.’’
 
L’oxer n°4 : ’’Entre le vertical précédent et celui-là, je compte quatre foulées courtes. Même si l’oxer est blanc, le soubassement va aider et il n’est pas trop large. ’’
 
Le vertical n°5 : ’’Celui-là est un petit peu délicat mais n’oublions pas qu’il n’y a que des bons chevaux ici.’’
 
La rivière n°6 : ’’Six foulées normales amènent à la rivière.’’
 
L’oxer n° 7 : ’’Celui-là amène sur le triple mais le grand virage permet de remettre en ordre avant. Il est tout de même assez carré. Plus on avance vers la fin et plus les obstacles sont gros.’’
 
Le triple n°8 : ’’Pour rentrer correctement dans le triple, il faudra y aller tranquillement. Le milieu présente un gros oxer, c’est une combinaison imposante. Mais il est assez loin des tribunes, qui n’auront donc pas d’incidence.’’
 
L’oxer sur bidet n°9 : ’’Il y a beaucoup de chemin pour aller jusqu’à cet obstacle. Il faudra faire attention à ne pas perdre trop de temps et à laisser galoper. Il est isolé, permet de laisser souffler les chevaux. Attention tout de même, il s’aborde de très loin et pourrait causer des fautes.’’
 
Le vertical n°10 : ’’Là encore, les chevaux ont le temps de souffler avant de l’aborder.’’
 
Le double n°11 : ’’Comptez quatre foulées un peu longues à l’entrée du double. Je pense que certains cavaliers vont décider d’en faire cinq. Dans le double, il y en a deux assez courtes également.’’
 
Le vertical n°12 : ’’Pour venir aborder ce dernier obstacle, les grands chevaux vont faire sept foulées, les autres huit. Il faudra les avoir légers et les écarter un peu à l’abord.’’
 
Juges de paix : ’’Le numéro un est délicat, il peut causer des fautes. Il faudra surveiller le milieu du triple, qui est assez gros. Si la distance est bien, il n’y aura pas de problème.’’
 
Bilan : ’’Le parcours n’est pas trop long, les chevaux ont le temps de souffler. Les côtes sont assez raisonnables. Attention peut-être à la fin du parcours, où l’on trouve deux combinaisons.’’

À lire également...

Réagissez