’’Nous ne sommes pas au bout de ce que nous pouvons faire’’, Jan Bemelmans

Crédit : Scoopdyga

Vendredi 24 juin - 09h45 | À Rotterdam, Johanna Zilberstein

’’Nous ne sommes pas au bout de ce que nous pouvons faire’’, Jan Bemelmans

Voici la réaction de Jan Bemelmans, sélectionneur national, à l’issue du Grand Prix du CDIO 5* de Rotterdam, où la France a obtenu la quatrième place :

’’Je suis très content de cette quatrième place. Battre les Néerlandais ici, c’est impossible ! Les Américains ont également été très solides et la Suède a présenté une belle équipe. Et puis nous sommes quatrièmes avec des fautes ! C’est-à-dire que nous ne sommes pas au bout de ce que nous pouvons faire. Karen, par exemple, qui fait plus de 74% avec des fautes, est tout à fait capable de gagner ! Mais ce serait trop beau ! (rires) Je dois avouer que nous avons eu un peu peur de ne pas repartir, tant les scores étaient très serrés. Mais c’est une belle récompense du travail accompli. Tout le monde prend gentiment le chemin du sans-faute, il faut encore travailler un peu.
Pour ce qui est de Stéphanie, Amorak va mieux, il est moins regardant et plus détendu. Mais le piaffer ne s’est pas très bien passé, et elle fait une faute d’inattention dans le zig-zag. Ce sont des choses que l’on fait mille fois bien à la maison et qui peuvent poser problème, c’est comme ça. Ludovic, lui, a bien fait son travail et continue sur une bonne pente. Quant à Pierre, je suis très content de Badinda, je ne l’ai jamais vu en si bonne forme. Malheureusement, il a écopé d’un quatre dès le début, ce qui est toujours difficile. Puis il a fauté dans les changements de pieds au temps qui ont un gros coefficient. La difficulté avec Badinda est qu’elle a beaucoup de gaz. Quand elle entre sur la diagonale au galop, elle sait que c’est pour les changements de pieds et elle chauffe naturellement. Du coup, c’est parfois difficile de trouver le bon moment où lui demander. Malgré tout, elle s’est bien comportée, avec une bonne attitude. Enfin, Karen s’est fait avoir dans les changements de pieds qui comptent double. Pour le reste, c’était parfait !
Dans l’ensemble, les chevaux vont tous bien. Si nous arrivons à faire plus de sans-faute, ce sera très bien. D’une manière générale, le groupe est en hausse, et je suis content. Il ne faut rien changer, rester calme et que tout se cale. Les chevaux sont en forme, l’esprit d’équipe est parfait. Ça va venir.
Demain, Karen et Ludovic présenteront la Reprise Libre en Musique et Pierre et Stéphanie feront le Grand Prix Spécial.’’

À lire également...

Réagissez