Les championnats du monde auront lieu à Samorin

Crédit : Gilly Wheeler/FEI

Mercredi 15 juin - 16h04 | Johanna Zilberstein (avec communiqué)

Les championnats du monde auront lieu à Samorin

Alors que la Fédération équestre internationale a décidé de retirer les championnats du monde d’endurance aux Émirats arabes unis, qui devaient les accueillir en décembre, à Dubaï, l’instance du sport a décidé hier d’allouer ces championnats à la Slovaquie, qui organisera donc l’événement à Samorin, mi-septembre.

Les championnats du monde d’endurance auront lieu à Samorin, en Slovaquie. Hier, lors de la réunion mensuelle de son Bureau, la Fédération équestre internationale a choisi le candidat auquel serait allouer les prochains championnats du monde d’endurance. À l’unanimité, les membres du Bureau ont tous choisi Samorin.
Trois villes s’étaient portées candidates pour accueillir les championnats du monde en avril dernier, lorsque la FEI a décidé de délocaliser l’événement. En face de Samorin, San Rossore, à Pise, en Italie, et, évidemment, Fontainebleau, le candidat français. Mais la FEI n’a estimé ni l’une ni l’autre de ces deux villes capables d’accueillir les championnats en tenant compte du bien-être du cheval et de la sécurité des couples. En effet, la France et l’Italie proposaient d’organiser ces mondiaux mi-octobre, entraînant départs et arrivées de nuit, pouvant augmenter les risques. De plus, le mois d’octobre suppose de fortes pluies qui pourraient modifier les terrains.
L’Equestrian Center de Samorin, dirigé par l’homme d’affaire Mario Hoffmann, a accueilli l’an passé les championnats d’Europe d’endurance. Les championnats du monde s’y tiendront du 15 au 18 septembre, après une période de qualification prenant fin le 16 juillet. ’’Nous sommes très heureux d’avoir reçu trois candidatures et avons apprécié leur volonté de soutenir la FEI afin d’organiser ces championnats du monde, même sur un délai court », s’est réjoui Sabrina Ibañez, Secrétaire générale de la FEI. « Néanmoins, le Bureau n’a pas eu d’hésitation lorsqu’il a choisi Samorin. Le bien-être du cheval est l’élément le plus important lorsqu’il s’agit d’allouer de grands événements et Samorin a prouvé qu’il savait faire, organisant de très beaux championnats d’Europe et championnats Jeunes Chevaux. Le moment des championnats était également important et, avec les trois candidatures européennes, le Bureau a pensé que septembre serait plus approprié. Fontainebleau et San Rossore proposaient des championnats mi-octobre, alors que la longueur des journées qui diminue pourrait potentiellement avoir un impact sur la sécurité. Assurer la sécurité et le bien-être des chevaux et des cavaliers est notre plus grande priorité, quelle que soit la discipline. »
Alors que les championnats étaient initialement alloués à Dubai et devaient se tenir en décembre, le Bureau de la FEI avait voté, en avril dernier, la supression de ces championnats aux Émirats arabes unis, estimant que la fédération nationale n’était pas en mesure de garantir que le bien-être des chevaux serait totalement protégé. 

À lire également...

Réagissez