Le phénix Andrew Nicholson renaît de ses cendres au CCI 3* de Bramham

La rage de vaincre d'Andrew Nicholson, ici lors des JEM 2014, lui a permis de recouvrer sa forme d'antan et de s'envoler ainsi vers la victoire aujourd'hui dan sel CCI 3* de Bramham.
Crédit : Crédit Scoopdyga

Dimanche 12 juin - 17h35 | Marie de Pellegars-Malhortie

Le phénix Andrew Nicholson renaît de ses cendres au CCI 3* de Bramham

Ce week-end se tenait le réputé CCI 3* de Bramham. L’extraterrestre du concours complet, Andrew Nicholson, de retour sur les terrains de compétition depuis deux mois seulement après une chute gravissime ayant failli lui coûter la vie en août dernier, a renoué avec la victoire aux commandes de Jet Set IV.    

Soixante-six couples ont foulé, dès vendredi, les pistes de Bramham afin de tenter de décrocher la coupe du difficile CCI 3*. Le cross a posé de nombreux problèmes aux couples entraînant l’élimination de trois duos et l’abandon de neuf.
 
Oliver Townend, en tête avec MHS King Joules après le dressage et le cross a vu la coupe lui échapper des mains après qu’il a commis deux fautes sur l’hippique. Le Britannique termine néanmoins troisième. Ce dernier place également son deuxième partenaire, Samuel Thomas II, à la neuvième position. La belle opération du jour a été réalisée par sa compatriote Lauren Shannon qui est remontée de la quatrième à la deuxième place malgré une faute de son Quality Purdey sur le saut d’obstacles. Cinquième après le dressage, le champion néo-zélandais, Andrew Nicholson, en selle sur Jet Set IV est remonté à la troisième place grâce à un parcours maxi sur le cross. Une faute seulement à l’hippique lui permet néanmoins de s’adjuger la victoire pour le plus grand bonheur des amoureux du concours complet qui retrouvent l’OVNI au plus haut niveau et au meilleur de sa forme. Le cavalier classe d’ailleurs sa seconde monture, Teseo, à la septième place.
 
Deux Tricolores étaient au départ mais les choses ont été compliquée. Arthur Duffort termine quarante-quatrième en selle sur Herbst Golden Eclipse et Mathieu van Landeghem, quant à lui, a préféré abandonner sur le difficile parcours de cross préservant ainsi Safran du Chanois*ENE HN.
 
Les résultats ici. 
 

À lire également...

Réagissez