Hans-Dieter Dreher met la main sur le Grand Prix de St Gall

Crédit : CSIO St Gall

Dimanche 05 juin - 17h04 | Johanna Zilberstein

Hans-Dieter Dreher met la main sur le Grand Prix de St Gall

Après des victoires locales en 2014 et 2015 grâce à Paul Estermann et Romain Duguet, le Grand Prix CSIO 5* de St Gall est tombé entre des mains allemandes, celles de Hans-Dieter Dreher. Sur Cool And Easy, Hansi a incontestablement été le meilleur aujourd'hui, devançant l'Américaine Lucy Davis sur Barron et la Suissesse Janika Sprunger sur Bonne Chance CW.

C’est sur un Grand Prix en deux manches que les trente-sept couples au départ ont dû faire leurs preuves. Si le premier parcours n’a pas cause de catastrophe, il n’en était pas moins piégeur, laissant de nombreux couples aux portes de la seconde manche pour seulement une petite faute. Ainsi, le Suisse Martin Fuchs s’est vu privé de second passage avec Clooney, autorisé à reprendre la compétition après sa disqualification dans la Coupe des nations pour quelques gouttes de sang sur les flancs. Même punition pour l’Américaine Lauren Hough, sur Ohlala, le Suisse Werner Muff, sur Pollendr, l’Allemand Marcus Ehning, sur Gin Chin van het Lindenhof, ou encore le Suisse Steve Guerdat sur Corbinian. En plus d’une barre à terre, Timothée Anciaume a quant à lui écopé d’un point de temps dépassé avec Kiamon. Pour d’autres, le score a été un peu plus lourd, à l’instar du Belge Pieter Devos, sur Dylano, du Tricolore Cédric Angot, sur Saxo de la Cour, ou encore du Suisse Andreas Ott, sur Loxana CH. Ses compatriotes Jane Richard Philips, sur Foica van den Bisschop, et Edwin Smits, sur Copain du Perchet CH, ont quant à eux commis trois fautes.
Finalement, dix couples ont trouvé la solution du parcours parfait, clé de la seconde manche. Associé à Quorida de Trého, le Suisse Romain Duguet ne réédite pas sa performance de première manche et met une barre à terre, tout comme l’Irlandais Bertram Allen sur Molly Malone V et la Finlandaise Anna-Julia Kontio sur Fardon. Entre temps, l’Irlandais Cian O’Connor, premier à s’élancer sur ce second parcours avec son excellent Good Luck, signe un nouveau parcours parfait et établit le premier chronomètre de référence en 58’’35. Un temps qui ne va pas tenir longtemps puisque les six cavaliers double sans-faute vont tous être plus rapides. Ave Chuck, Janne-Friederike Meyer prend la sixième place finale (56’’69), derrière le Suisse Paul Estermann, qui n’a cessé de briller hier, associé à Lord Pepsi (53’’44). Après une magnifique Coupe des nations, l’Irlandais Greg Patrick Broderick et l’incroyable MHS Going Global se glissent dans le top quatre (50’’08). Meilleur couple suisse, Janika Sprunger et Bonne Chance CW montent sur la troisième marche du podium (47’’61), derrière l’Américaine Lucy Davis sur le bon Barron (47’’53). Mais le meilleur de tous a été Hans-Dieter Dreher aujourd’hui. Sur le gris Cool And Easy, Hansi montre ainsi qu’il est toujours dans le coup malgré des résultats un peu absents ces derniers temps en devançant largement et facilement l’Américaine (47’’29).

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez