La course olympique se poursuit à Roosendaal

Crédit : CDI Roosendaal

Jeudi 02 juin - 15h03 | Johanna Zilberstein

La course olympique se poursuit à Roosendaal

À désormais un peu plus d’un mois et demi des sélections définitives pour les Jeux olympiques, l’étau se resserre sur les dresseurs. Qu’ils cherchent à convaincre leur fédération qu’ils peuvent briguer la place individuelle accordée ou leur sélection qu’ils ont toute leur place dans l’équipe, les cavaliers auront à cœur de briller aux Pays-Bas.

LES ENJEUX
Si, cette année, Roosendaal ne fait pas partie du circuit des World Dressage Masters, le concours n’en est pas moins riche en enjeux. En effet, de nombreux cavaliers viendront aux Pays-Bas pour tenter de prouver à leur sélectionneur qu’ils ont les capacités de défendre leurs couleurs aux Jeux olympiques.

À NE PAS MANQUER
La Belgique, qui n’est pas qualifiée par équipes, ne pourra pas envoyer quatre cavaliers à Rio. Après de bonnes performances dans le CDI 3* de Compiègne, il y a deux semaines, Françoise Hologne-Joux viendra prouver sa bonne forme. Daniel Bachmann Andersen, sur Blue Hors Loxana, et Mikala Gundersen, sur My Lady, joueront sans doute des coudes pour décrocher l’une des trois places acquises. Si elle a fait partie des piliers allemands avec Damon Hill, Helen Langehanenberg, maintenant occupée à former la relève, présentera Damsey FRH. Côté Britanniques, Fiona Bigwood, sur Atterupgaards Orthilia, et Michael Eilberg, sur Marakox et Woodlander Dornroschen, joueront des coudes lors des différentes reprises. Il faudra également garder un œil sur la Suédoise Juliette Ramel, qui avait déjà fait sensation lors de son premier Grand Prix international avec l’excellent Buriel KH. Enfin, les Américains présenteront quatre belles cartouches : Laura Graves sur Verdades, Arlène Page sur Woodstock, Steffen Peters sur Legolas 92 et Günter Seidel sur Zero Gravity.
Chez les Néerlandais, qui joueront à domicile, Adelinde Cornelissen présentera le jeune Zephyr, tandis que Siro fera son grand retour à la compétition avec Danielle Heijkoop. Il faudra également compter sur Diederik van Silfhout, qui montera Bozanjo. 

LES BLEUS
Deux Tricolores seront en piste. Stéphanie Brieussel montera Amorak tandis que Karen Tebar viendra consolider le nouveau couple qu’elle forme avec Ricardo.

LE GUIDE
Le Grand Prix aura lieu vendredi à 9h30, tandis que le Grand Prix Spécial débutera samedi à 15h30. Dimanche, le Grand Prix de consolation sera à 9h, tandis que la Reprise Libre en Musique se tiendra à 14h45.

Le programme ici
La liste des engagés ici

À lire également...

Réagissez