Jérome Guéry par deux fois à Chantilly

Jérome Guéry et Alicante s'adjugent leur deuxième épreuve du week-end à Chantilly.
Crédit : Scoopdyga

Dimanche 29 mai - 17h09 | À Chantilly, Yeelen Ravier

Jérome Guéry par deux fois à Chantilly

L'ultime épreuve du CSI 5* de Chantilly, le Grand Prix dominical, s'est conclu par le triomphe de Jérome Guéry. Déjà conquérant vendredi soir dans l'épreuve phare du jour, le Belge s'en est le mieux sorti sur Alicante. Hans-Dieter Dreher et Pius Schwizer ont accompagné le pilote sur le podium.

C'est à quatorze heures qu'a débuté le Grand Prix dominical du CSI 5* Chantilly, dernière épreuve du week-end si l'on ne prend pas en compte l'épreuve par équipe de la Global Champions League. En ouvreur de cette épreuve à 1,50m, Robert Breul a failli faire retentir le jingle qualificatif du barrage. Aux commandes de Bashka de Mortinsart, sa fille de Kashmir van't Schuttershof, le Tricolore a déroulé un joli tour appliqué, mais a fait tomber l'ultime obstacle, un oxer délicat. Pieter Devos, passé juste à sa suite, a montré la voie à suivre en bouclant un bon sans-faute, associé à Apart. Deuxième Français à tenter sa chance, Julien Epaillard n'a pas rempli son contrat, son Sheriff de la Nutria LM pêchant malheureusement sur le vertical numéro deux ainsi que le vertical en sortie de triple, en avant-dernier. Les autres nationaux n'auront guère plus de réussite. Patrice Delaveau, en selle sur une Ornella Mail*HDC explosive et en chaleur, n'a pu éviter une faute de lancé de postérieurs sur l'oxer trois, préférant finalement se retirer. Jérome Hurel, dernière chance française, n'est pas non plus parvenu à s'extirper des difficultés, mettant l'entrée et le milieu du triple à terre.
Le Suisse Romain Duguet a alors signé le deuxième zéro l'épreuve, accompagné de Sherazade du Gevaudan. Après lui, Jos Verlooy a lui aussi évité toutes les embûches, malgré quelques sursis notamment dans le triple, où il a littéralement aidé Farfelu de la Pomme. Malgré quelques touchettes également, Lauren Hough et Waterford, un hongre de treize ans, ont pris la direction du barrage. Lourde contre-performance en revanche pour Abdelkebir Ouaddar et le puissant Saphir de Talus, qui ont accusé vingt-trois points, et semblent avoir un peu de mal à se comprendre parfaitement. Petite déception pour Rodrigo Pessoa. Aux rênes de Status, en pleine préparation pour les Jeux olympiques de Rio, Rodrigo Pessoa a manqué de réaliser le score parfait, mais l'oxer en sortie du très fautif double neuf n'a pas tenu. Une autre pointure, Bertram Allen, n'a pu prendre part au barrage avec un Quiet Easy en moyenne forme, écopant de douze points. Hans-Dieter Dreher, Jérome Guéry et Pius Schwizer, associés à leurs respectifs Theodore Manciais, Alicante et Leonard de la Ferme CH, ont eux aligné des sauts parfaits, n'écopant d'aucune pénalité. Vainqueur hier du Grand Prix du Global champions tour, Ludger Beerbaum a réitéré sa première performance sur Casello, très au point et en phase. Créant quelque peu la surprise, la Néo-zélandaise Samantha McIntosh et le Turc Ömer Karaevli ont conclu le groupe des dix barragistes.

Jérome Guéry veut son doublé

Le barrage a alors commencé, laissant de plus en plus présager quelques gouttes de pluie. Premier à partir, Pieter Devos a réalisé un sans-faute, le lançant dans la course. Romain Duguet, Lauren Hough, Samantha McIntosh et Ömer Karaevli ne sont eux pas parvenus à sortir indemnes du parcours construit par Luc Musette. Pour les deux derniers, le chapeau est tout de même à tirer compte tenu de leur expérience à ce niveau. Jos Verlooy, associé à Farfelu de la Pomme, a signé le score vierge, terminant en 39''44. Hans-Dieter Dreher, à son tour, est parvenu à abaisser le chronomètre de deux secondes et quelques dixièmes, en 37''31. Jérome Guéry et Alicante, vainqueurs vendredi de l'épreuve majeure, ont tout essayé, serrant les courbes et allongeant le galop, et ont franchi la ligne d'arrivée en 36''62. Pius Schwizer n'a pas réussi à rattraper ses camarades mais s'est tout de même offert une troisième place avec Leonard de la Ferme, double sans-faute en 38''46.
La victoire est donc revenue à Jérome Guéry. Vainqueur Grand Pix 5* de La Baule il y a deux semaines et enchainant également les performances dans les épreuves intermédiaires, le Belge semble parti pour briller cette saison.
 

À lire également...

Réagissez