Les Poneys Français en force à Opglabbeek

Les jeunes cavalières de l'équipe Poneys ont fait briller les couleurs de la France hier.
Crédit : Sara Brionne / Facebook

Samedi 28 mai - 13h18 | Yeelen Ravier

Les Poneys Français en force à Opglabbeek

Hier, en plus des compétitions à Rome et Lisbonne, quatre autres Coupes de nations se sont déroulées. À Opglabbeek, la France avait présenté quatre équipes, et l'une d'elles s'est adjugée le premier prix.

Les Poneys devancent les grands

La première épreuve par équipe de la journée a été celle réservée aux Poneys. L'équipe de France, souvent très performante dans cette catégorie, n'a pas démérité. En première manche, malgré l'élimination de Marine Lebas, aux rênes de Ramses de l'Etape, ses trois autres coéquipières n'ont pas fait tomber une seule barre. Jeanne Sadran, Sarah Brionne et Charlotte Lebas ont signé trois scores vierges, en selle respectivement sur Rominet de Bruz, Quibelle des Etisses et Quabar des Monceaux. Dès ce premier tour, l'équipe des Bleuettes s'est retrouvée ex-aequo avec la Grande-Bretagne, l'Irlande et la Belgique. En seconde partie d'épreuve, toutes ont réitéré leurs scores, sauf la Belgique, Zara Poels et Thibault Philippaerts écopant de cinq et huit points. 
Un barrage s'est alors tenu pour départager les trois pays. Malgré une et deux fautes pour Jeanne Sadran et Marine Lebas, Sarah Brionne et Charlotte Lebas n'ont pas mis une barre à terre. La Grande-Bretagne a également accusé quatre points comptabilisés, avec un chronomètre néanmoins moins rapide, et l'irlande huit. La France, emmenée par Olivier Bost, s'est donc octroyée de belle manière la Coupe des nations.
À noter, l'importante contre-performance des Suisses, qui ont essuyé deux éliminations.
 

Victoire Belge chez les Children

Lors de la Coupe des nations suivante, c'est la Brabançonne qui a retenti. Les cavaliers du plat pays, Marthe Van Gorp, Anthony Philippaerts et Lena Leonard, ont bouclé trois sans-faute à chaque manche, essuyant les malheureux quatre et huit points de Jérome Schmidt et Eesebelle. Comptabilisant un zéro également mais avec des chronomètres un peu plus plus lents, les Britanniques ont une nouvelle fois accroché un podium en se plaçant deuxième. L'Espagne a complété le trio européen.
Quant aux Tricolores, après une première manche plutôt bonne avec deux sans-faute, ils n'ont pu éviter les barres en seconde. Rose de Balanda en a fait tomber trois sur Zenovera, Lucie Martinot une avec Pepitto des Plaine, tout comme Levy Antionnette avec Evita Yar, et Jules Orselini et Fire Fly se sont fait éliminer.
 

Dans la Coupe des nations réservée aux Jeunes Cavaliers, c'est une nouvelle fois la Belgique qui l'a emporté, et les Français se sont laissés distancer. Jordy Van Massenhove, Lynn d'Have, Leonie Peeters et Adrian Van Gelderen Boy n'ont totalisé qu'un quatre points sur l'ensemble des deux manches. Les Pays-Bas et la Suisse, avec neuf et dix points au compteur, se sont installés sur les deuxième et troisième places. 
Avec un total de trente-trois points, c'est un jour à oublier pour les Bleus de Thierry Pomel. Au premier tour, seule Valentine Beloussof est parvenue à signer le score vierge, associée à Clearlake. Tressy Muhr et Talma d'Elle n'ont failli qu'à une reprise. Pour Enzo Chiarotto et Megane Moissonier en revanche, les scores se sont alourdis avec douze et seize points de pénalité. Au deuxième passage, les choses ne sont pas non plus améliorées, Tressy Muhr et Valentine Beloussof étant non-partantes. Enzo Chiarotto et Megane Moissonnier ont écopé de huit et neuf points.
 

Les Anglais Juniors s'imposent devant l'Espagne et la France

Chez les Juniors, la victoire est tombée dans l'escarcelle des Britanniques, très en forme. Après une barrage disputé contre l'Espagne, ils ont pu soulever le trophée, notamment grâce de Scarlet Charles et Sacrée du Rourt. Les Hispaniques ont donc dû s'avouer vaincus. Les Français, manquant de participer au barrage pour un point de temps, se sont bien comportés et ont terminés sur la dernière marche du podium. Charlotte Spaas-Levallois, Elisa Mellec, Jean Xhemal et Nina Mallewaey n'ont pas déçu.
 

À lire également...

Réagissez