Jérome Guéry continue sur sa lancée à Chantilly

Jérome Guéry et Alicante, vainqueurs de l'épreuve majeure du jour à Chantilly.
Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Vendredi 27 mai - 18h38 | À Chantilly, Yeelen Ravier

Jérome Guéry continue sur sa lancée à Chantilly

Après avoir remporté le Grand Prix 5* de La Baule il y a deux semaines, Jérome Guéry continue d'empocher les premières places en s'adjugeant l'épreuve phare du jour au CSI 5* de Chantilly. Le Belge, associé à son étalon gris Alicante, a été le meilleur, devançant Marlon Modolo Zanotelli et Romain Duguet.

C'est à seize heures qu'a débuté l'épreuve phare de la journée au CSI 5* de Chantilly, à 1,50m, le long des Grandes Écuries du fameux château. Ils ont été quarante-trois à s'élancer sur cette grande piste en herbe cantilienne, sous un chaud soleil, préparant pour beaucoup leur monture qui sautera le Grand Prix de demain.

Jérome Guéry ne démérite pas

La plus belle satisfaction de cette épreuve est revenue sans aucun doute à Jérome Guéry. En pleine ascension depuis l'an dernier déjà avec Papillon Z et récent vainqueur du Grand Prix du CSIO 5* de La Baule sur Grand Cru van de Rozenberg, le Belge a signé une nouvelle victoire. Aux rênes d'Alicante, son étalon fils de Casall, il a bouclé un sans-faute risqué avec un chronomètre de 69''83. De nouveau en duo depuis quelques semaines, après s'être séparés l'an dernier suite à une vente, Marlon Modolo Zanotelli et Extra van Essene semblent s'être bien retrouvés et ont terminé deuxièmes, auteurs du score parfait en 70''91. Le Suisse Romain Duguet, associé à Othello du Soleil, est monté sur la dernière marche du podium sans tenter le tout pour le tout, remplissant son contrat avec deux secondes de retard. Daniel Bluman, vainqueur ce matin dans l'épreuve d'ouverture, continue de rafler les flots en terminant quatrième, sans-faute en 74''67.
La meilleure performance française est à mettre au compteur de Jérome Hurel, qui a signé un tour à quatre points avec Urano. Cédric Angot et Saxo de la Cour ont également pêché à une reprise sur l'oxer numéro trois. En CSI 5* ce week-end, Robert Breul a accusé huit points sur Arsouille du Seigneur, dont une faute sur l'ultime obstacle. Julien Epaillard et le beau Sheriff de la Nutria*LM ont hérité du même score.

Un premier temps fort pas si facile

Pas de catastrophe mais quelques déceptions. Moins en phase depuis quelques mois déjà, Edwina Tops-Alexander et Ego van Orti ne semblent toujours pas revenir en forme et ont accusé deux fautes et un point de temps. Incompréhension également pour le champion néerlandais Leopold van Asten, a qui essuyé deux refus catégoriques de son bai de douze ans VDL Groep Zagreb sur un oxer en entrée de ligne. Jessica Springsteen a elle aussi dû subir un refus, probablement du à une forte reprise après la rivière, de l'attachante Davendy S. Petite contre-performance pour Patrice Delaveau et la très prometteuse Léontine Ledimar*HDC, qui ont accusé douze points. Très attendus en piste, Abdelkebir Ouaddar et Rodrigo Pessoa auront mis deux barres à terre aux rênes de Quickly de Kreisker et Status.
 

À lire également...

Réagissez