Mathieu Billot fait trembler Bourg-en-Bresse

Mathieu Billot et Shiva d'Amaury se sont adjugé le Grand Prix de Bourg-en-Bresse cet après-midi.
Crédit : PSV / CSI 4* de Bourg-en-Bresse

Dimanche 22 mai - 18h43 | À Bourg-en-Bresse, Yeelen Ravier

Mathieu Billot fait trembler Bourg-en-Bresse

Épreuve phare du week-end, le Grand Prix du CSI 4* de Bourg-en-Bresse a décerné la victoire à Mathieu Billot. Juché sur Shiva d'Amaury, déjà troisième de ce temps fort, le Tricolore a signé le plus rapide des doubles sans-faute. Bernard Briand-Chevalier et Nicola Philippaerts ont complété le trio de tête, accompagnés de Qadillac du Heup et Zilverstar.

Le triple et le chronomètre en juges de paix

Malgré quelques gouttes de pluie qui se sont invitées en fin d'épreuve pour le Grand Prix 4* de Bourg-en-Bresse, le public, toujours enthousiaste, était présent pour applaudir les cinquante couples au départ. Éclaireur en partant premier, Thomas Rousseau a fait mentir la difficulté du match en bouclant un bon sans-faute, associé à Aresse M, fils de Dollar du Murier et descendant de Quick Star par la mère. Les parcours suivants l'ont bien démenti, le triple, composé d'un vertical, oxer puis vertical, endossant le rôle de juge de paix. Têtes d'affiche, Jérome Hurel et Aymeric de Ponnat, accompagnés d'Ohm de Pontual et Ricoré Courcelle, en ont fait les frais, pêchant notamment sur la difficile entrée en sortie de courbe. Le court chronomètre imparti, de soixante dix-huit secondes, a également fait quelques malheureux. Frédéric David a manqué de réaliser la partition parfaite mais a écopé d'un point de temps, en selle sur un Equador van't Roosakker en pleine forme. Rik Hemeryck et Carlitto van't Zorgvliet sont aussi sortis avec un point malgré un très bon passage. Au total, dix-neuf couples ont été pénalisés par le chronomètre. Déception pour la Suédoise d'adoption Charlotte Mordasini qui, après un excellent début de tour sur la Selle Français Romane du Theil, a fait tomber la palanque numéro dix. Après la petite frayeur que nous aura procuré Laurent Guillet, son excellent Sultan du Chateau pédalant sur l'oxer numéro quatre avant de se retirer, Nicolas Deseuzes a signé le second score vierge avec Quilane de Lezeaux. Trois sans-faute se sont alors enchaînés, Albert Zoer, Olivier Robert et Nicola Philippaerts n'écopant d'aucune pénalité sur les Gigolo, Quenelle du Py et Zilverstar T. Malchanceux score pour Luca Maria Moneta et Fevrie qui ont accusé une faute sur l'oxer six en bout de ligne et un point de temps malgré une belle prestation, tout comme à La Baule où ils avaient essuyé une malheureuse chute après un début parfait. Manque de chance également pour Yannick Gaillot, qui a déroulé un magnifique début de tour avant que son Cantano pêche sur le dernier double. Les Tricolores Robert Breul, Mathieu Billot et Bernard Briand-Chevalier ont rejoint leurs camarades en se qualifiant pour le barrage.

Mathieu Billot à toute vitesse

Cette finale au chronomètre, qui s'est courue à huit partants, n'aura vu qu'une barre tomber à terre. Encore parti en ouvreur, Thomas Rousseau, manquant certainement de repères, a pêché sur l'oxer numéro deux avec Aresse M. Nicolas Deseuzes a lui signé un double sans-faute en 40''71, associé à Quilane de Lezeaux, qui avait déjà remporté deux Grands Prix 2* à Oliva en janvier et terminé deuxième au CSI 3* de Maubeuge début mai. À son tour, le Néerlandais Albert Zoer a descendu le chronomètre à 40''05, accompagné de Gigolo. Olivier Robert a ensuite tenté de rivaliser sans prendre tous les risques, et a finalement franchi la cellule d'arrivée à 41''40 sur Quenelle du Py, bondissante. Robert Breul aura également préféré assurer la sécurité, bouclant son tour en 40''62. Nicola Philippaerts est parvenu à abaisser le temps de référence à 39''34, ne touchant aucune barre avec son Zilverstar T, prenant alors la tête provisoire. Aux commandes de Shiva d'Amaury, Mathieu Billot ne s'est pas laissé décontenancer, et n'a pas failli à sa réputation de cavalier rapide, signant un chronomètre en 38''97, s'installant en tête. Dernier à pouvoir lui voler la victoire, Bernard Briand-Chevalier et sa performante Qadillac du Heup n'est parvenu à rattraper son concurrent direct, s'octroyant tout de même à la deuxième place.

Mathieu Billot a donc succédé à Nicolas Delmotte et Number One d'Iso Un Prince, dorénavant à la retraite. 
 

À lire également...

Réagissez