Michael Whitaker quitte Madrid sur une victoire

Crédit : Stefano Grasso/LGCT

Dimanche 22 mai - 18h25 | Johanna Zilberstein

Michael Whitaker quitte Madrid sur une victoire

Michael Whitaker termine son week-end madrilène en beauté. Associé à Viking, le Britannique a remporté le Petit Grand Prix du CSI 5* espagnol, devançant l’Allemand Christian Ahlmann sur Caribis Z et le Suédois Henrik von Eckermann sur Sansibar 89. Pour près d’une seconde, Pénélope Leprevost a dû se contenter de la quatrième place.

Ils étaient trente-neuf à prendre le départ de la Coupe des rois, dénouement du CSI 5* de Madrid qui s’est tenu tout le week-end. Au programme, des barres à 1,55m du sol et une épreuve en deux manches où seuls les couples sans-faute pourront repartir. Ça n’est pas passé loin pour le Britannique Scott Brash, sur Hello Guv’nor, et l’Autrichien Max Kühner, sur Chardonnay 79, qui doivent en rester là pour respectivement un et deux points de temps dépassé. Le Belge Gregory Wathelet, lui, commet la faute de trop avec Eldorado van het Vijverhof, tout comme le Suisse Romain Duguet sur Twentytwo des Biches, le Belge Jerome Guery sur Alicante, l’Allemand Marcus Ehning, vainqueur du Grand Prix hier soir, avec Cristy, ou encore le Belge Olivier Philippaerts sur H&M Challenge van Begijnakker. Sur le jeune Oak Grove’s Heartfelt, le Suédois Rolf-Göran Bengtsson ajoute un point de temps dépassé à sa faute. Le Suisse Pius Schwizer, lui, met à nouveau deux barres à terre avec Tarioso Manciais. Le score est plus lourd pour sa compatriote Jane Richard Philips, qui rentre avec dix points sur Calinesse de Guldenboom. Avec Ayade de Septon*HDC, Kevin Staut, lui, faute à trois reprises, alors que le Suisse Steve Guerdat se fait éliminer avec Albführen’s Happiness. Deuxième hier, le Saoudien Abdullah al-Sharbatly jette l’éponge avec sa dernière recrue, Red Star d’Argent, tout comme le Britannique John Whitaker avec Argento.
Si la première manche a permis à dix couples de sortir sans encombre, la seconde a causé moins de problèmes. Ainsi, sept ont réussi à boucler un nouveau parcours sans-faute. Malgré un bon chronomètre, l’Américaine Laura Kraut écope d’une faute avec Cornet 39, se privant d’une place parmi les tous meilleurs. Même chose pour sa compatriote Laura Kraut, sur Cavalia, et le Néerlandais Maikel van der Vleuten, avec VDL Groep Arera C, qui fautent tous deux à deux reprises. S’ils n’ont pas commis la moindre erreur, le Mexicain Federico Fernandez, sur Guru, et l’Allemand Marco Kutscher, sur Quadros, ne sont pas assez rapides pour figurer dans le top cinq. Avec son chronomètre de 38’’89, l’Allemand Andreas Kreuzer doit se contenter de la cinquième place avec Calvilot, juste devant Pénélope Leprevost, seule Française encore en compétition avec Ratina d’la Rousserie (38’’34). Car le podium se tient dans moins d’une seconde. Troisième, le Suédois Henrik von Eckermann boucle un parcours parfait en 37’’50, soit cinq centièmes de plus que l’Allemand Christian Ahlmann, sur Caribis Z. Mais pour l’emporter, il fallait passer sous la barre des trente-sept secondes, ce que Michael Whitaker a été le seul à faire. Sur Viking, le Britannique s’est ainsi imposé en 36’’95.
Voilà une nouvelle belle victoire pour le couple formé par le Britannique et son alezan de quatorze ans, qui , bien que discret, s’est déjà imposé sur les plus beaux terrains du monde.

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez