’’J'aimerais qu'Uthopia passe le reste de sa vie avec moi’’, Carl Hester

Crédit : Scoopdyga (archives)

Dimanche 22 mai - 15h59 | À Compiègne, Johanna Zilberstein

’’J'aimerais qu'Uthopia passe le reste de sa vie avec moi’’, Carl Hester

Présent à Compiègne pour poursuivre sa préparation olympique, Carl Hester a régné sans partage sur le CDI 3*, remportant le Grand Prix et le Grand Prix Spécial avec Nip Tuck puis la Reprise Libre en Musique avec Wanadoo. À quelques jours de la vente d’Uthopia, le chef de file britannique revient sur son week-end de concours, et sur ses plans pour la suite de la saison.

GrandPrix-Replay : Le week-end s’est très bien passé pour vous, notamment avec Nip Tuck, avec lequel vous remportez le Grand Prix et le Grand Prix Spécial. Pouvez-vous revenir dessus ?
Carl Hester : Tout s’est passé comme je l’espérais avec Nip Tuck. Il n’avait pas été en compétition depuis le CDI de Valence, cet hiver. Je suis vraiment content de lui, je l’ai trouvé particulièrement brillant dans le Grand Prix Spécial. Je me suis fait vraiment plaisir et j’espère que les juges en ont eu autant à me regarder.
 
GPR : Pensez-vous qu’il puisse aller à Rio ?
C. H. : Selon mes plans, je vais à Rio avec lui. Nous ne ferons qu’une compétition par mois, ce qui est amplement suffisant pour lui, qui a l’habitude de passer sa vie au pré ! Du coup, il est toujours très excité quand nous allons en concours. Ce week-end, je visais le 75% dans le GPS car je pense aux médailles et aux scores minimums qu’il faudra faire pour en décrocher. Dans mon esprit, Nip Tuck est le troisième meilleur cheval de l’équipe, après Valegro et celui de Fiona Bigwood. Maintenant, j’espère que tout ira selon mes plans.
 
GPR : Qu’en est-il de Wanadoo, troisième du Grand Prix et gagnante de la Reprise Libre en Musique ?
C. H. : Wanadoo est un très bon cheval de Reprise Libre en Musique. Le programme que je présente avec lui est très amusant à monter. Je le connais depuis qu’il a six ans, il en a quatorze maintenant, et j’ai été le seul à le monter pendant deux ans. Une cavalière Amateur que j’entraîne l’a acheté il y a deux ans pour elle. À cette époque, il était un peu compliqué, j’ai donc continué à le monter. Maintenant, il est vraiment adorable.
 
GPR : Uthopia, votre cheval de tête, sera vendu aux enchères vendredi. Vous avez affirmé avoir récolté l’argent nécessaire pour le racheter. Où en êtes-vous ?
C. H. : Bien sûr, si je peux, je vais racheter Uthopia. Malheureusement, personne ne peut prédire de ce qu’il va arriver. Je ne peux que croiser les doigts et espérer. Uhtopia a quinze ans et j’aimerais réellement qu’il passe le reste de sa vie avec moi.
Il a toujours été avec moi. Ses propriétaires ne pensaient pas que les choses se dérouleraient ainsi : il va être vendu aux enchères parmi tous leurs biens. J’espère simplement pouvoir le racheter. Si c’est le cas, je ne sais pas encore s’il continuera la compétition. Pour le moment, je vais m’employer à ce qu’il reste, je n’ai pas fait de plans pour la suite.
 
GPR : Où en est Valegro dans sa préparation olympique ? Quand va-t-il faire sa rentrée ?
C. H. : Initialement, Valegro devait courir le CDIO de Compiègne, mais finalement il fera sa rentrée à Hartpury avant d’aller à Rio. Nous l’avons emmené à Valence cet hiver pour qu’il travaille et il était plein d’entrain et heureux d’être là. Aux championnats d’Europe, il était plutôt mou et fatigué. Mais en Espagne, il allait tellement bien que j’ai dit à Charlotte : ’’Si les Jeux olympiques étaient maintenant, tu gagnerais l’or sans problème !’’

À lire également...

Réagissez

  • arabebarbe - le 23/05

    Carl Hester a vraiment beaucoup de classe