Nicole Pavitt supplante les Bleus à Béthune

Crédit : Patrick Fachaux

Lundi 16 mai - 22h47 | À Béthune, Mathilde Wavrant

Nicole Pavitt supplante les Bleus à Béthune

Bis repetita pour cette édition 2016 du Jumping de Béthune où une Britannique s’impose à nouveau. Après Laura Renwick en 2015, c’est donc une autre amazone qui s’empare de la victoire.  La jeune Nicole Pavitt devance l’Irlandais Anthony Condon et le Français Alexis Deroubaix.

Passage obligé dans les Hauts-de-France ou plus précisément à Béthune, qui accueillait en ce lundi de Pentecôte, son traditionnel Grand Prix CSI 3*.  Quarante-huit couples annoncés au départ de cette ultime épreuve du week-end où il fallait faire preuve de dextérité et de rapidité pour déjouer les subtilités techniques imaginées par le chef de piste Jean-François Morand. Onze couples sont parvenus à sortir indemnes de cette première manche. Parmi eux quatre Britanniques, les sœurs Louise et Nicole Pavitt, Douglas Duffin et Jessie Drea, trois Belges, Thierry Goffinet, Yves Simon et Gilles Dunon, un Irlandais, Anthony Condom, l’Ukrainien Cassio Rivetti et enfin deux rescapés tricolores, Aymeric Azzolino et le régional de l’étape, Alexis Deroubaix.
Septième à s’élancer dans le barrage, Nicole Pavitt en selle sur sa bonne fille de Chellano Z, Shahenaz, abaisse de dix centièmes le chronomètre jusqu’alors détenu par l’Irlandais Anthony Condon et Aristio. Avec un nouveau temps de référence de 49’’63, il fallait donc serrer les virages et galoper vite pour espérer détrôner la Britannique. Parti en avant-dernière position, tous les espoirs portaient alors sur la dernière cartouche française en lice, Alexis Deroubaix aux rênes de Timon d’Aure, un prometteur fils de Mylord Carthago.  Tous deux signent à nouveau un sans-faute mais moins rapide en 50’’28. Cassio Rivetti, dernier cavalier à s’élancer, ne peut éviter une petite faute de Torgal de Virton.  Côté français, l’autre bonne performance revient à Aymeric Azzolino et Looping d’Elle qui réalisent quatre points en début de tour pour conclure à la huitième place.
Nicole Pavitt achève un excellent week-end à Béthune et accumule les performances. Après une victoire dans l’épreuve des six barres la veille, elle s’offre aujourd’hui le Grand Prix. ’’C’est la première fois que je gagne un Grand Prix CSI 3*’’, s’est-elle réjoui. ’’Je suis extrêmement contente de mon cheval. Je monte Shahenaz depuis un an. Les débuts étaient un peu difficiles mais maintenant nous formons un véritable couple.’’

Les résultats ici

À lire également...

Réagissez