Astier Nicolas, Thibaut Vallette et Karim Laghouag pour un triplé historique à Chatsworth

Crédit : Scoopdyga (archives)

Dimanche 15 mai - 19h26 | Johanna Zilberstein

Astier Nicolas, Thibaut Vallette et Karim Laghouag pour un triplé historique à Chatsworth

C’est la première fois que cela arrive. Trois Tricolores sont montés sur le podium d’un CIC 3* britannique. Un exploit réalisé grâce aux excellentes performances d’Astier Nicolas sur Piaf de B’Neville, Thibaut Vallette sur Quing de Briot*ENE-HN et Karim Laghouag sur Entebbe de Hus.  

Incroyables complétistes tricolores à Chatsworth ! À l’issue de deux jours d’une compétition déjà entamée sur la bonne voie hier, les Français ont surpassé les espérances en colonisant l’intégralité du podium. Quatrième à l’issue du dressage hier (38.2 points), Astier Nicolas a ainsi poursuivi sur sa bonne lancée, signant un hippique parfait puis n’écopant que de 6.8 points sur le cross associé à Piaf de B’Neville. Avec son total de 45 points, il devance Thibaut Vallette sur Qing du Briot*ENE-HN. Écopant d’un point de temps dépassé sur l’hippique puis rentrant d’un cross pénalisé de six points, le couple médaillé de bronze aux derniers championnats d’Europe monte sur la deuxième marche du podium (45.5 points), juste devant Karim Laghouag, en selle sur Entebbe de Hus (45.8 points).
Derrière la Britannique Gemma Tattersall, quatrième avec Quicklool V, on retrouve également un petit Frenchie. Mathieu Lemoine a ainsi pris la cinquième place avec Bart L, privé du rang supérieur par une faute sur l’hippique malgré un beau cross pénalisé de quatre points. À égalité, Cédric Lyard, sur Cadeau du Roi, et Nicolas Touzaint, sur Crocket 30, prennent la douzième place avec un total de 52.5 points.
Le CIC 3* de Chatsworth étant la première étape du nouveau circuit Event Riders Masters, les Tricolores viennent donc de prendre une belle avance au classement général.

Dans le CIC 3* proposé à la section C, on notera également la fabuleuse victoire d'Arnaud Boiteau et Quoriano*ENE-HN, devant le jeune Thibault Fournier sur Siniani de Lathus.
 
Les résultats ici

À lire également...

Réagissez